Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Par la foi ...


« Alors Abram partit, comme JHVH le lui avait dit. »

(Genèse 12.4)

Par la foi ...


« Va-t'en ! ... vers la terre que je te montrerai. » (Genèse 12.1)

Abram est parti ... sans trop savoir quelle était cette terre que JHVH allait lui montrer.

Certes, son père, Térah, avait entrepris, bien auparavant, une migration comparable ...

« Ils s'en allèrent ensemble depuis Ur des Chaldéens pour se rendre en terre de Canaan. Ils arrivèrent jusqu'en Harân et ils y résidèrent. » (Genèse 11.31)

Mais Térah s'est arrêté en chemin avec sa famille pour finir ses jours en Harân.

Il est peu probable que Térah ait reçu un appel de Dieu, comme son fils.

D'ailleurs, aurait-il écouté l'appel d'un Dieu inconnu, lui qui honorait les dieux des païens ? (selon Josué 24.2)

Abram est parti ... non par la vue, mais par la foi !

C'est ce qui nous est confirmé dans l'épître aux Hébreux (11.8) :

« Par la foi, Abraham obéit à l'appel et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage. Et il partit sans savoir où il allait. »

Mais qu'est-ce que la foi ?

L'épître aux Hébreux (11.1) nous en donne la meilleure définition qui soit :

« La foi est la garantie des biens que l'on espère, la démonstration des réalités invisibles. »

Une garantie ...

Dans ce monde, rien ne peut nous garantir que ce que nous espérons va se réaliser.

Par la foi envers Dieu, nous croyons fermement, avec assurance, que ce que l'on espère va se réaliser.

Par cette même foi, Abram n'a pas mis en doute la parole de Dieu.

Une démonstration ...

Dans ce monde, beaucoup affirment : "Je ne crois que ce que je vois !"

Par la foi, nous croyons sans rien voir ... car les réalités invisibles ne sont visibles que par la foi !

C'est ainsi qu'Abram, sans avoir jamais vu cette terre que Dieu devait lui montrer, sans même savoir si elle existait ... s'est mis en marche.

Abram est parti ... beaucoup d'autres l'ont suivi depuis sur les chemins de la foi.

Beaucoup aussi se sont égarés, notamment par impatience, parce qu'ils ne voyaient pas se réaliser ce qu'ils espéraient assez rapidement.

Alors ils se sont lassés ...

« En effet, beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »

Cette parole de Jésus en Matthieu 22.14 n'est guère encourageante.

Mais elle nous invite à ne pas abandonner en cours de route et à persévérer dans la foi ...

... par la foi !

< < < Retour au sommaire < < < 93-GEN 12.4 > > > Le chêne de Moreh > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 12 ~ Versets 12.1 à 12.20
1. JHVH dit à Abram : « Va-t'en ! De ta terre, de ta famille, de la maison de ton père, vers la terre que je te montrerai.

2. Je ferai de toi une grande nation. Je te bénirai. Je ferai grandir ton nom. Sois une bénédiction !

3. Je bénirai ceux qui te béniront. Celui qui te portera ombrage, je le maudirai. En toi, toutes les familles de la Terre sont bénies. »

4. Alors Abram partit, comme JHVH le lui avait dit. Il partit avec Loth. Abram était un fils âgé de soixante-quinze ans quand il s'en alla de Hâran.

5. Abram prit Saraï, sa femme, et Loth, le fils de son frère, ainsi que tous les biens qu'ils avaient, avec les êtres vivants élevés en Hâran. Ils s'éloignèrent pour se rendre du côté de la terre de Canaan et arrivèrent en terre de Canaan.

6. Abram traversa le territoire jusqu'à Sichem, jusqu'au chêne de Moreh. Le Cananéen était alors sur cette terre.

7. Apparaissant à Abram, JHVH dit : « Je donnerai cette terre à ta semence. » Et là, il bâtit un autel à JHVH qui lui était apparu.

8. Puis il s'éloigna de là, vers la montagne, à l'est de Bethel. Il planta sa tente entre Bethel, vers la mer, et Aï, à l'est. Et là, il bâtit un autel à JHVH et proclama le nom de JHVH.

9. Abram repartit, allant plus avant vers le Négueb.

10. La famine sévit dans le pays et Abram descendit en Egypte pour y séjourner car la famine pesait sur le pays.

11. Comme il était proche de l'Egypte, il dit à Saraï, sa femme : « Ecoute, s'il te plait. Je sais que tu es une femme de belle apparence.

12. Il adviendra, quand les Egyptiens te verront, qu'ils diront que tu es ma femme. Ils me tueront et te garderont en vie.

13. Dis, s'il te plait, que tu es ma sœur. Ainsi, ils seront bon avec moi à cause de toi, et mon âme vivra grâce à toi. »

14. En effet, quand Abram entra en Egypte, les Egyptiens virent que la femme était très belle.

15. Des dignitaires de Pharaon la virent et la louèrent à Pharaon. La femme fut prise dans la maison de Pharaon.

16. Abram était bien traité à cause d'elle. Il reçut un cheptel, du bétail, ânes et serviteurs, servantes et ânesses, des chameaux.

17. JHVH frappa Pharaon de grands maux, ainsi que sa maison, du fait de Saraï, la femme d'Abram.

18. Pharaon appela Abram et lui dit : « Quoi ? Que m'as-tu fait ? Tu ne m'as pas dit qu'elle était ta femme !

19. Pourquoi ? Tu as dit qu'elle était ta sœur et je l'ai prise pour femme et maintenant : regarde ! Prends ta femme, et va-t'en ! »

20. Pharaon donna des instructions à ses gens, et ils furent renvoyés, lui, sa femme, et tout ce qu'il avait.