Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Le rêve de Jacob


« Un escalier s'élevait de la terre et son sommet touchait les cieux.

Et voici !

Des messagers d'Elohim montaient, d'autres le descendaient. »

(Genèse 28.12)

L'escalier du ciel

« Elohim parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on n'y prend pas garde.

Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche.

Alors il leur donne des avertissements ... » (Job 33.14)

Au travers des rêves, la Bible atteste que Dieu peut donner des avertissements, comme ce fut le cas pour Abimélek (Genèse 20.3), mais aussi des conseils et révéler son plan au rêveur (versets 13 à 15 ci-contre).

Cette révélation peut être très claire ... ou symbolique.

Jacob voit d'abord un escalier qui précède la révélation de JHVH posté au-dessus de l'escalier.

JHVH s’adresse à Jacob pour lui révéler ce que connaîtra sa descendance.

Ainsi l’échelle est ici le symbole de l’ascension vers la connaissance ... de Dieu.

Mais tous les escaliers, toutes les échelles ne mènent pas à la connaissance de Dieu.

Toute découverte n’est pas synonyme de progrès !

Toute ascension sociale n'est pas synonyme de croissance spirituelle.

Le développement d’un individu peut s’accompagner de la progression du savoir et du pouvoir ... pour le meilleur comme pour le pire.

« Alors la femme vit que l’arbre était bon à manger et attirait les yeux. Elle convoita l'arbre qui ouvre l’intelligence ; elle prit de son fruit et en mangea. De plus, elle en donna à son homme, qui était avec elle, et il en mangea. » (Genèse 3.6)

Ainsi a commencé l'histoire de l'humanité au travers de celle du premier couple humain, Adam et Eve, qui ont bravé l’interdit du Père.

Leur escalier, leur ascension vers la connaissance a occasionné leur chute !

Et c'est ainsi que l'homme fut livré à lui-même, livré à la connaissance de ce qu'il avait voulu savoir en découvrant le Mal :

« JHVH Elohim le renvoya du jardin d’Eden, pour qu’il serve la terre d’où il fut pris. » (Genèse 3.23)

L'homme a voulu forcer la connaissance et la volonté de Dieu ... il a eu tort.

Pourtant Dieu nous parle, Dieu intervient dans nos vies, et nous pouvons le prier en ce sens ... mais nullement le forcer !

Lorsqu'il est apparu dans le songe de Jacob, tout comme il apparaîtra ou se manifestera en rêve dans la vie de nombreux personnages bibliques, ce sera de sa propre initiative, soit directement, soit au travers de messagers ou de visions.

Dieu n'est pas en manque de moyens quand il choisit de s'exprimer.

Et s'il intervient dans votre vie au travers des rêves, c'est qu'il sait que vous êtes réceptifs à ce type de relations.

Sinon il agira différemment.

« Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions. » (Joël 2.28)

Cette prophétie de Joël, reprise dans le Nouveau Testament (Actes des Apôtres 2.17) stipule que le processus de revélation, par le moyen des rêves, est appelé à s'accroître dans les temps de la fin lorsque l'Esprit de Dieu se répand sur son peuple.

Il faut cependant rester prudent car si les songes peuvent être un support de transmission de la volonté de Dieu, ils peuvent aussi servir le Malin ... ou le plus souvent être simplement l'expression d'une activité normale de l'inconscient.

Comment faire la distinction entre ce qui vient de Dieu et le reste ?

Peut-être en notant le contenu de votre rêve, si celui-ci vous semble intéressant, puis chercher, dans la prière, si cela peut-être compatible avec les enseignements bibliques.

Certains considèrent que "les voies de Dieu sont impénétrables".

Certes, il est écrit : « Mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit JHVH. » (Esaïe 55.8)

Mais si les voies de Dieu sont peut-être impénétrables ... la voix de Dieu n'est pas inaudible !

< < < Retour au sommaire < < < 214-GEN 28.12 > > > La présence de Dieu > > >

Visiteurs du site


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 28 ~ Versets 28.1 à 28.22
1. Isaac appela Jacob et le bénit. Il lui donna des instructions en lui disant : « Tu ne prendras pas de femme parmi les filles de Canaan.

2. Lève-toi ! Va à Padan-Aram, dans la maison de Bethuel, le père de ta mère, et prends-toi là-bas une femme parmi les filles de Laban, le frère de ta mère.

3. El Shadaï te bénira, il te rendra fécond et te fera croître pour que tu deviennes l'assemblée des peuples.

4. Il te donnera la bénédiction d'Abraham, pour toi, et pour ta semence, afin que tu habites la terre où tu as séjourné, celle qu'Elohim donna à Abraham. »

5. Isaac congédia Jacob qui s'en alla à Padan-Aram chez Laban, fils de Bethuel l'araméen, et frère de Rebecca, la mère de Jacob et Ésaü.

6. Ésaü vit qu'Isaac avait béni Jacob, qu'il l'envoyait à Padan-Aram pour y prendre une femme, qu'il le bénissait en lui donnant pour instruction : « Tu ne prendras pas de femme parmi les filles de Canaan. »

7. Jacob écouta son père et sa mère et partit pour Padan-Aram.

8. Ésaü vit que les filles de Canaan étaient mauvaises aux yeux d'Isaac, son père.

9. Ésaü s'en alla vers Ishmaël et prit Mahalath, fille d'Ishmaël, le fils d'Abraham, sœur de Nebajoth, comme femme parmi ses femmes.

10. Jacob était parti de Beér Shèba pour se rendre vers Hâran.

11. Il arriva en un lieu où il s'installa car le soleil était couché. Il prit une pierre à cet endroit et la plaça comme oreiller. Il se reposa à cet endroit.

12. Voici quel fut son rêve : un escalier s'élevait de la terre et son sommet touchait les cieux. Et voici ! Des messagers d'Elohim montaient, d'autres le descendaient.

13. C'est alors que JHVH se posta dessus et dit : « Je suis JHVH, Elohim d'Abraham, ton père, Elohim d'Isaac. La terre où tu te reposes, je te la donnerai ainsi qu'à ta semence.

14. Et ta semence deviendra comme la poussière de la terre. Tu te propageras depuis la mer vers l'est, du nord au Négueb, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et ta semence.

15. Voici ! Je suis avec toi, et je te garde partout où tu vas. Je te ramènerai sur cette terre et ne t'abandonnerai point tant que je n'aurai fait ce que j'ai dit. »

16. Jacob s'éveilla de son sommeil et dit : « Assurément, JHVH est en ce lieu, et je ne le savais pas. »

17. Il fut effrayé et dit : « Comme ce lieu est effrayant ! Celui-ci n'est rien moins que la maison d'Elohim et ceci, la porte des cieux. »

18. Jacob se leva tôt le matin, il prit la pierre qui lui avait servi d'oreiller et en fit une stèle. Il versa de l'huile à son sommet.

19. Il donna à cet endroit le nom de "Bethel", bien que la ville s'appelle auparavant "Luz".

20. Alors Jacob émit un vœu. Il dit : « Puisse Elohim être avec moi et me garder sur cette voie où je vais. Qu'il me donne le pain à manger, le vêtement à porter.

21. Que je retourne en paix à la maison de mon père et JHVH deviendra mon Elohim.

22. Cette pierre que j'ai posée en stèle sera la maison d'Elohim. Et de tout ce que tu me donneras, je t'en donnerai la dîme. »