Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



L'assemblée des peuples


« El Shadaï te bénira,

il te rendra fécond et te fera croître

pour que tu deviennes l'assemblée des peuples. »

(Genèse 28.3)

La table des peuples

"Qahal", un nouveau terme hébreu apparaît en Genèse 28.3, que l'on traduit différemment selon les versions.

Multitude, assemblée, foule, nombre, troupe, réunion ou encore communauté, autant de mots qui expriment ce que Jacob doit porter par sa destinée.

Toutefois la nuance est grande entre une "multitude" et une "assemblée" car la multitude exprime le nombre mais pas le regroupement.

Or le fait d'être le père d'une multitude de nations a déjà été attibué à Abraham bien avant Jacob (Genèse 17.5).

C'était la fécondité d'Abraham et de sa descendance qui était alors soulignée.

Maintenant, pour Jacob, outre la fécondité s'ajoute une autre fonction : le rassemblement.

Le chapitre 10 de la Genèse expliquait comment, selon la Bible, le peuplement de la terre s'était fait après le Déluge.

Une multitude de peuples étaient alors citée.

Puis, en Genèse 11, l'épisode de la Tour de Babel symbolise la dispersion et la division des peuples de la terre par la diversité des langues.

Ceux qui étaient auparavant unis, assemblés par une langue commune, vont se retrouver désunis, dans l'incapacité de communiquer et donc de se rassembler.

A Jacob, le futur Israël, échoit cette mission très spéciale : devenir « l'assemblée des peuples. »

Deux approches sont possibles au regard de cette mission.

Une première approche limitée à l'assemblée des peuples d'Israël, les douze tribus issues des fils de Jacob.

Mais cette assemblée de peuples, que constitue la nation élue, avait pour fonction d'être exemplaire aux yeux du reste du monde.

Le peuple de JHVH, Elohim d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, devait se distinguer des autres peuples idolâtres, sans foi ni lois.

En agissant de la sorte, le peuple élu aurait potentiellement été « l'assemblée des peuples » du monde entier.

Mais cette seconde approche de la mission ne s'est pas réalisée par Israël.

Car ce n'est pas au travers d'Israël que s'accomplira la volonté de JHVH.

Jacob sera bien le père de « l'assemblée des peuples » du Judaïsme ... mais pas au-delà.

Car la mission sera accomplie grâce au fils unique de Dieu : Jésus Christ, lui-même issu de la communauté juive.

Jésus se situe ainsi dans le prolongement de l'esprit du Judaïsme et de la mission qui lui incombait, comme lui-même le signale :

« ... parce que le salut vient des Juifs. » (Evangile selon Jean 4.22)

Il incombera ensuite aux disciples du Christ d'aller jusqu'aux extrémités de la terre pour constituer « l'assemblée des peuples » universelle.

Pour ce faire, il va se produire le jour de la première Pentecôte un évènement hors du commun :

« Les Parthes comme les Mèdes, Elamites, habitants de Mésopotamie, de Judée ou de Cappadoce, du Pont et d’Asie !

De Phrygie et de Pamphylie, d’Egypte et des terres de Cyrène en Libye, ou ceux qui résident à Rome !

Juifs comme prosélytes, Crétois et Arabes, tous nous les entendons annoncer dans nos langues les merveilles de Dieu ! » (Actes des Apôtres 2.9-11)

Ce jour-là, un processus inverse de la Tour de Babel se met en marche : les peuples se réunifient par la langue.

Ce jour-là, « l'assemblée des peuples » est reconstituée afin de s'étendre sur toute la terre ...

< < < Retour au sommaire < < < 212-GEN 28.3 > > > Choisir une épouse > > >

Visiteurs du site


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 28 ~ Versets 28.1 à 28.22
1. Isaac appela Jacob et le bénit. Il lui donna des instructions en lui disant : « Tu ne prendras pas de femme parmi les filles de Canaan.

2. Lève-toi ! Va à Padan-Aram, dans la maison de Bethuel, le père de ta mère, et prends-toi là-bas une femme parmi les filles de Laban, le frère de ta mère.

3. El Shadaï te bénira, il te rendra fécond et te fera croître pour que tu deviennes l'assemblée des peuples.

4. Il te donnera la bénédiction d'Abraham, pour toi, et pour ta semence, afin que tu habites la terre où tu as séjourné, celle qu'Elohim donna à Abraham. »

5. Isaac congédia Jacob qui s'en alla à Padan-Aram chez Laban, fils de Bethuel l'araméen, et frère de Rebecca, la mère de Jacob et Ésaü.

6. Ésaü vit qu'Isaac avait béni Jacob, qu'il l'envoyait à Padan-Aram pour y prendre une femme, qu'il le bénissait en lui donnant pour instruction : « Tu ne prendras pas de femme parmi les filles de Canaan. »

7. Jacob écouta son père et sa mère et partit pour Padan-Aram.

8. Ésaü vit que les filles de Canaan étaient mauvaises aux yeux d'Isaac, son père.

9. Ésaü s'en alla vers Ishmaël et prit Mahalath, fille d'Ishmaël, le fils d'Abraham, sœur de Nebajoth, comme femme parmi ses femmes.

10. Jacob était parti de Beér Shèba pour se rendre vers Hâran.

11. Il arriva en un lieu où il s'installa car le soleil était couché. Il prit une pierre à cet endroit et la plaça comme oreiller. Il se reposa à cet endroit.

12. Voici quel fut son rêve : un escalier s'élevait de la terre et son sommet touchait les cieux. Et voici ! Des messagers d'Elohim montaient, d'autres le descendaient.

13. C'est alors que JHVH se posta dessus et dit : « Je suis JHVH, Elohim d'Abraham, ton père, Elohim d'Isaac. La terre où tu te reposes, je te la donnerai ainsi qu'à ta semence.

14. Et ta semence deviendra comme la poussière de la terre. Tu te propageras depuis la mer vers l'est, du nord au Négueb, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et ta semence.

15. Voici ! Je suis avec toi, et je te garde partout où tu vas. Je te ramènerai sur cette terre et ne t'abandonnerai point tant que je n'aurai fait ce que j'ai dit. »

16. Jacob s'éveilla de son sommeil et dit : « Assurément, JHVH est en ce lieu, et je ne le savais pas. »

17. Il fut effrayé et dit : « Comme ce lieu est effrayant ! Celui-ci n'est rien moins que la maison d'Elohim et ceci, la porte des cieux. »

18. Jacob se leva tôt le matin, il prit la pierre qui lui avait servi d'oreiller et en fit une stèle. Il versa de l'huile à son sommet.

19. Il donna à cet endroit le nom de "Bethel", bien que la ville s'appelle auparavant "Luz".

20. Alors Jacob émit un vœu. Il dit : « Puisse Elohim être avec moi et me garder sur cette voie où je vais. Qu'il me donne le pain à manger, le vêtement à porter.

21. Que je retourne en paix à la maison de mon père et JHVH deviendra mon Elohim.

22. Cette pierre que j'ai posée en stèle sera la maison d'Elohim. Et de tout ce que tu me donneras, je t'en donnerai la dîme. »