Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Là-bas, au loin ...


« Aux fils des concubines d'Abraham, Abraham fit des dons puis,

tant qu'il était encore en vie, il les envoya loin d'Isaac,

son fils, vers l'est, en terre orientale. »

(Genèse 25.6)

Terre orientale

Quelle est cette terre orientale vers laquelle Abraham dirigea les fils de ses concubines ?

La Bible ne dit rien de plus et cette destination rappelle le territoire qui fut assigné à Caïn après le meurtre de son frère, Abel :

« Caïn se retira des faces de JHVH et résida dans le pays de Nod, à l'est d'Éden. » (Genèse 4.16)

Ainsi, l'Orient semble bien être une terre d'exil.

Dans le cas de Caïn, le Pays de Nod allait être un lieu d'errance, difficile à localiser car l'errance peut conduire bien loin.

A l'est d'Eden, vous pouvez errer indéfiniment jusqu'à faire le tour de la Terre ... et revenir par l'ouest : vous serez toujours un vagabond !

Car le nom de ce pays est en fait le résultat d'un jeu de mots en hébreu entre Nod et le terme hébreu que l'on traduit par "vagabond".

Pour mieux comprendre ce jeu de mots, il faut se référer à deux termes proches en hébreu :

- "nidda" qui signifie "errance",

- "nidouy" que l'on traduit par "bannissement".

Caïn était bani de la présence de Dieu, expédié là-bas, au loin, loin de la face de JHVH.

En ce qui concerne les fils des concubines d'Abraham, il ne s'agit pas d'un bannissement mais d'une probable mesure de précaution.

Isaac est le seul héritier légitime, le seul qui ait été conçu avec Sarah, l'épouse légitime, et qui a reçu la promesse de l'héritage territorial du pays de Canaan.

Mais Abraham est prudent.

Il connaît la nature humaine et ce qui peut se tramer dans le cœur des hommes.

Les autres fils d'Abraham auraient fort bien pu se liguer contre Isaac après la mort d'Abraham et contester l'héritage.

C'est donc avant sa mort que Abraham prend cette sage décision.

Peut-être avait-il aussi en mémoire ce qui s'était passé avec Hagar, la servante de Sarah, et Ishmaël, le fils que la servante avait donné à Abraham.

Après la naissance d'Isaac, quand celui-ci fut sevré, Abraham organisa un grand festin en l'honneur de son fils.

Mais Sarah n'apprécia pas le comportement d'Ishmaël ce jour-là :

« Or Sarah vit le fils que Hagar, l'Egyptienne, avait donné pour Abraham, qui se moquait. » (Genèse 21.9)

Elle obtint que le fils et sa mère soient écartés de la communauté.

C'était aussi une sage décision car Ishmaël qui était l'aîné, même issu d'une relation avec une concubine, aurait pu avoir ultérieurement des prétentions.

Isaac était ainsi protégé. Etait-ce nécessaire ?

Elohim lui avait accordé sa bénédiction et renouvelé sa promesse envers Abraham :

« C'est par Isaac que ta semence sera considérée ! » (Genèse 21.12)

Que pouvait-on craindre ?

Pourtant, Abraham, cet homme de foi, préfère assurer un avenir pacifique à son fils afin d'éviter que celui-ci soit contesté par ses demi-frères.

Dans ce monde où règnent l'orgueil et l'ambition, il n'est pas toujours facile d'anticiper les attaques.

La volonté de pouvoir conduit à de multiples conspirations et trahisons.

Les "amis" de la veille ont tôt fait de devenir les ennemis de demain au gré d'alliances de circonstance.

Comme Abraham, il faut savoir faire preuve de discernement.

Songeons à ce proverbe : « Mieux vaut prévenir que guérir ! »

Cependant, il sera rarement possible de se permettre, comme le fit Abraham, d'envoyer les adversaires potentiels ... Là-bas, au loin ...

< < < Retour au sommaire < < < 191-GEN 25.6 > > > Les fils d'Ishmaël > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 25 ~ Versets 25.1 à 25.34
1. Abraham prit encore une femme du nom de Ketura.

2. Pour lui, elle donna naissance à Zimran, Jokshan, Medan, Madian, Ishbak et Schuah.

3. Jokshan engendra Sheba et Dedan. Les fils de Dedan donnèrent les Aschurim, les Letuschim et les Leummim.

4. Les fils de Madian sont Épha, Épher, Hénoc, Abida et Eldaah. Tels sont les fils de Ketura.

5. Abraham donna tout ce qu'il avait à Isaac.

6. Aux fils des concubines d'Abraham, Abraham fit des dons puis, tant qu'il était encore en vie, il les envoya loin d'Isaac, son fils, vers l'est, en terre orientale.

7. Et voici les jours des années de la vie d'Abraham : il vécut cent soixante quinze ans.

8. Abraham expira et mourut après une bonne vieillesse, âgé et satisfait, devant les siens rassemblés.

9. Isaac et Ishmaël, ses fils, le mirent en terre dans la caverne de Macpéla, dans le champ d'Ephron, fils de Zohar le Hittite, face à Mamré.

10. C'est le champ qu'Abraham acheta aux fils de Heth, là furent enterrés Abraham et Sarah sa femme.

11. Après la mort d'Abraham, il advint qu'Elohim bénit Isaac, son fils. Puis Isaac résida près du puits du « Vivant qui me voit ».

12. Voici la généalogie d'Ishmaël, fils d'Abraham, que Hagar, la servante égyptienne de Sarah, donna à Abraham.

13. Voici les noms des fils d'Ishmaël, par leurs noms et leurs généalogies : Nebajoth premier-né d'Ishmaël, puis Kédar, Adbeel, Mibsam,

14. Mishma, Duma, Massa,

15. Hadad, Tèma, Yetour, Nafich et Kédma.

16. Ce sont là les fils d'Ishmaël, selon leurs douars et leurs résidences, les douze princes de leurs tribus.

17. Et voici les années de la vie d'Ishmaël : cent trente-sept ans. Il expira et mourut devant les siens rassemblés.

18. Ils campent de Havila jusqu'à Shour, qui est face à l'Egypte, vont jusqu'à l'Assyrie, chacun tombant sur les faces de tous ses frères.

19. Voici la généalogie d'Isaac, fils d'Abraham. Abraham engendra Isaac.

20. Et ce fut Isaac, âgé de quarante ans, qui prit Rebecca pour femme, la fille de Bethuel, l'Araméen de Padan-Aram, sœur de Laban, l'Araméen.

21. Isaac intercéda auprès de JHVH à propos de sa femme qui était stérile, et JHVH intercéda pour lui. Rebecca, sa femme devint enceinte.

22. Les fils se heurtaient à l'intérieur. Alors elle dit : « S'il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte ? » Et elle alla consulter JHVH.

23. JHVH lui dit : « Deux nations parmi les nations sont dans ton ventre. Et deux peuples issus de tes entrailles se sépareront, l'un de l'autre. Il s'en suivra que le grand servira le moindre. »

24. Puis les jours où elle donna naissance furent accomplis et voici : des jumeaux dans son ventre !

25. Le premier sortit, entièrement roux, comme une fourrure. Et ils l'appelèrent du nom d'Ésaü.

26. Ensuite, son frère sortit. Sa main tenait le talon d'Ésaü. Ils l'appelèrent du nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans à leur naissance.

27. Les garçons grandirent. Ésaü devint un homme connaisseur en gibier, un homme de terrain, et Jacob un homme sans défaut restant sous les tentes.

28. Isaac aimait Ésaü parce qu'il mettait du gibier dans sa bouche ; et Rebecca aimait Jacob.

29. Jacob faisait cuire un potage quand Ésaü arriva du terrain, exténué.

30. Ésaü dit à Jacob : « S'il te plaît ! Fais-moi donc manger de ce roux ! De ce roux-là, car je suis exténué. » C'est ainsi qu'on l'appela du nom d'Édom.

31. Jacob dit : « Vends-moi aujourd'hui ton droit d'aînesse ! »

32. Ésaü répondit : « Vois ! Je suis sur le point de mourir. A quoi bon ce droit d'aînesse pour moi ? »

33. Jacob dit : « Jure-le moi aujourd'hui ! » Il le lui jura, et il vendit son droit d'aînesse à Jacob.

34. Alors Jacob donna à Ésaü du pain et un potage de lentilles. Il mangea et but, se leva et partit. Ésaü méprisa le droit d'aînesse.