Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Jacob


« Ensuite, son frère sortit. Sa main tenait le talon d'Ésaü.

Ils l'appelèrent du nom de Jacob.

Isaac était âgé de soixante ans à leur naissance. »

(Genèse 25.26)

Jacob

Le nom de Jacob, "Ya`aqov", signifie en hébreu : « il talonnera ».

Mais si l'on se réfère à l'arabe "Ya`qob", nous obtenons « Dieu a soutenu » ou « Dieu a protégé ».

Et la lecture du texte biblique nous enseigne que Jacob a aussi bien « talonné Ésaü » ... que bénéficié du soutien ou de la protection de Dieu.

Réunissons donc l'hébreu et l'arabe pour avoir une compréhension des textes aussi large que possible !

Pour ce qui est d'avoir talonné son frère, force est de constater que Jacob l'a non seulement tenu au talon physiquement ... mais suivi de très près dès la naissance.

On pourrait même considérer qu'il ne l'a pas lâché jusqu'au jour où il lui échangea son droit d'aînesse contre un plat de lentilles.

Des exégètes juifs ont considéré que si Jacob tenait le talon de son frère c'était pour le retenir afin de naître le premier ... et obtenir ainsi le droit d'aînesse dès la naissance.

Ce combat interne est d'ailleurs évoqué par Rebecca au verset 22 :

« Les fils se heurtaient à l'intérieur. »

Mais Ésaü se révèlera plus apte physiquement pour devancer Jacob ... qui devra user de sa supérioté intellectuelle pour récupérer ensuite le droit d'aînesse.

Les commentateurs midrachiques ont suggéré que Jacob avait été conçu avant Ésaü, ce qui justifierait qu'il soit le premier au lieu de son frère.

Hypothèse invérifiable, que l'on ne pourrait retenir pour de vrais jumeaux monozygotes provenant de la division d'un œuf fécondé unique.

Mais les différences physiques entre les deux frères attestent qu'il s'agit de jumeaux dizygotes issus de deux fécondations.

Alors, qui fut le premier ?

Isaac était âgé de soixante ans à leur naissance.

Il a attendu vingt ans pour avoir des enfants.

« Et ce fut Isaac, âgé de quarante ans, qui prit Rebecca pour femme ... » (verset 20 ci-contre)

Rebecca était stérile, tout comme Sarah, épouse d'Abraham et mère d'Isaac, ou encore comme Rachel, qui sera la future bien-aimée de Jacob (Genèse 29.31).

Trois patriarches se sont ainsi succédés pour être confrontés à la stérilité de leurs épouses.

A chaque fois, c'est Dieu qui intervient pour y mettre un terme, démontrant ainsi que la fécondité n'est pas un hasard mais le fruit de la volonté de Dieu ... quand il décide de s'impliquer.

Evidemment, la plupart du temps, les évènements se déroulent sans qu'il intervienne.

Mais quand il le fait, c'est parce qu'il a un plan !

Son plan est annoncé en ces termes à Rebecca en ce qui concerne Jacob et Ésaü :

« Deux nations parmi les nations sont dans ton ventre. Et deux peuples issus de tes entrailles se sépareront, l'un de l'autre. Il s'en suivra que le grand servira le moindre. » (verset 23 ci-contre)

Le plan est accompli.

Jacob, le "protégé" de Dieu, va être porteur du devenir de la nation d'Israël.

Jacob, à la différence de son frère qui partait chasser à l'aventure, restait sous la tente (verset 27) ... c'était « un homme sans défaut ».

Un autre personnage biblique a déjà reçu ce qualificatif :

« Noah était un homme vertueux et sans défaut parmi les générations de son temps. Noah marcha avec Elohim. » (Genèse 6.9)

Pour Jacob, Noah, Abraham et d'autres personnages bibliques, nous pouvons proclamer avec l'apôtre Paul :

« Nous savons d'autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, eux qui sont appelés selon Son dessein. » (Romains 8.28)

Jacob a été devancé par son frère à la naissance ... mais il a su retrouver la place qui lui était assignée dans le plan de Dieu.

Tout concourt au bien de ceux qui marchent avec Dieu, eux qui son appelés à mettre en œuvre ce plan que Dieu a conçu pour eux.

Alors, ne passons pas à côté de ce plan !

Si vous êtes appelés, et que des obstacles surgissent, qu'ils soient spirituels ou matériels, avec la force de l'Esprit et son soutien, vous pourrez renverser des forteresses !

« En effet, les armes de notre combat n'ont pas d'origine charnelle. Elles tiennent leur puissance de Dieu pour détruire des forteresses et renverser les raisonnements prétentieux. » (2 Corinthiens 10.4)

< < < Retour au sommaire < < < 195-GEN 25.26 > > > Le droit d'aînesse > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 25 ~ Versets 25.1 à 25.34
1. Abraham prit encore une femme du nom de Ketura.

2. Pour lui, elle donna naissance à Zimran, Jokshan, Medan, Madian, Ishbak et Schuah.

3. Jokshan engendra Sheba et Dedan. Les fils de Dedan donnèrent les Aschurim, les Letuschim et les Leummim.

4. Les fils de Madian sont Épha, Épher, Hénoc, Abida et Eldaah. Tels sont les fils de Ketura.

5. Abraham donna tout ce qu'il avait à Isaac.

6. Aux fils des concubines d'Abraham, Abraham fit des dons puis, tant qu'il était encore en vie, il les envoya loin d'Isaac, son fils, vers l'est, en terre orientale.

7. Et voici les jours des années de la vie d'Abraham : il vécut cent soixante quinze ans.

8. Abraham expira et mourut après une bonne vieillesse, âgé et satisfait, devant les siens rassemblés.

9. Isaac et Ishmaël, ses fils, le mirent en terre dans la caverne de Macpéla, dans le champ d'Ephron, fils de Zohar le Hittite, face à Mamré.

10. C'est le champ qu'Abraham acheta aux fils de Heth, là furent enterrés Abraham et Sarah sa femme.

11. Après la mort d'Abraham, il advint qu'Elohim bénit Isaac, son fils. Puis Isaac résida près du puits du « Vivant qui me voit ».

12. Voici la généalogie d'Ishmaël, fils d'Abraham, que Hagar, la servante égyptienne de Sarah, donna à Abraham.

13. Voici les noms des fils d'Ishmaël, par leurs noms et leurs généalogies : Nebajoth premier-né d'Ishmaël, puis Kédar, Adbeel, Mibsam,

14. Mishma, Duma, Massa,

15. Hadad, Tèma, Yetour, Nafich et Kédma.

16. Ce sont là les fils d'Ishmaël, selon leurs douars et leurs résidences, les douze princes de leurs tribus.

17. Et voici les années de la vie d'Ishmaël : cent trente-sept ans. Il expira et mourut devant les siens rassemblés.

18. Ils campent de Havila jusqu'à Shour, qui est face à l'Egypte, vont jusqu'à l'Assyrie, chacun tombant sur les faces de tous ses frères.

19. Voici la généalogie d'Isaac, fils d'Abraham. Abraham engendra Isaac.

20. Et ce fut Isaac, âgé de quarante ans, qui prit Rebecca pour femme, la fille de Bethuel, l'Araméen de Padan-Aram, sœur de Laban, l'Araméen.

21. Isaac intercéda auprès de JHVH à propos de sa femme qui était stérile, et JHVH intercéda pour lui. Rebecca, sa femme devint enceinte.

22. Les fils se heurtaient à l'intérieur. Alors elle dit : « S'il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte ? » Et elle alla consulter JHVH.

23. JHVH lui dit : « Deux nations parmi les nations sont dans ton ventre. Et deux peuples issus de tes entrailles se sépareront, l'un de l'autre. Il s'en suivra que le grand servira le moindre. »

24. Puis les jours où elle donna naissance furent accomplis et voici : des jumeaux dans son ventre !

25. Le premier sortit, entièrement roux, comme une fourrure. Et ils l'appelèrent du nom d'Ésaü.

26. Ensuite, son frère sortit. Sa main tenait le talon d'Ésaü. Ils l'appelèrent du nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans à leur naissance.

27. Les garçons grandirent. Ésaü devint un homme connaisseur en gibier, un homme de terrain, et Jacob un homme sans défaut restant sous les tentes.

28. Isaac aimait Ésaü parce qu'il mettait du gibier dans sa bouche ; et Rebecca aimait Jacob.

29. Jacob faisait cuire un potage quand Ésaü arriva du terrain, exténué.

30. Ésaü dit à Jacob : « S'il te plaît ! Fais-moi donc manger de ce roux ! De ce roux-là, car je suis exténué. » C'est ainsi qu'on l'appela du nom d'Édom.

31. Jacob dit : « Vends-moi aujourd'hui ton droit d'aînesse ! »

32. Ésaü répondit : « Vois ! Je suis sur le point de mourir. A quoi bon ce droit d'aînesse pour moi ? »

33. Jacob dit : « Jure-le moi aujourd'hui ! » Il le lui jura, et il vendit son droit d'aînesse à Jacob.

34. Alors Jacob donna à Ésaü du pain et un potage de lentilles. Il mangea et but, se leva et partit. Ésaü méprisa le droit d'aînesse.