Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible


Le peuplement de la terre


« De ces trois fils de Noah sont issus

ceux qui se dispersèrent sur toute la terre. »

(Genèse 9.19)

Le peuplement de la terre


Tout comme l'humanité primitive, avec Adam et Eve, provenait d'un couple unique, la seconde génération de l'espèce humaine provient d'une même souche avec Noah, elle-même dérivée du premier couple humain.

Ce processus est similaire aux constats des scientifiques qui, partant d'une souche commune, ont identifié plusieurs subdivisions dans l'espèce humaine avant d'arriver à la seule qui ait subsisté : l'homo sapiens.

Cette dernière, partie d'Afrique il y a 200 000 ans aurait peuplé le Moyen-Orient il y a 150 000 ans pour occuper ensuite le reste de la terre.

Tel était l'état des découvertes à la fin de l'année 2016.

Ce processus est résumé en Genèse 9.19 par ce simple verset :

« De ces trois fils de Noah sont issus ceux qui se dispersèrent sur toute la terre. »

Plus précisément, on a pu identifier entre autres :

- deux crânes qui auraient 195 000 ans, appelés Omo 1 et Omo 2, en Ethiopie,

- ceux de l'homme d'Herto, en Ethiopie, qui auraient 154 000 ans,

- les ossements de Qafzeh (à côté de Nazareth) et Skhul (sur le Mont Carmel) en Israël, qui ont près de 100 000 ans.

Tout ceci ne concorde pas avec l'hypothèse biblique d'un peuplement de la terre qui aurait commencé à partir des Monts Ararat (en Turquie), là où se posa l'Arche de Noé.

Mais en 2017, on pense avoir identifié un homo sapiens de 315 000 ans au Maroc.

Puis au mois de janvier 2018, la découverte d'une demi-mâchoire sur le Mont Carmel (grotte de Misliya) appartenant à un homo sapiens, datée de 180 000 ans, est aussi venue bouleverser ce calendrier de la préhistoire.

Cet homme originaire d'Israël devient le plus ancien ancêtre de l'humanité en dehors de l'Afrique !

Manifestement, les connaissances scientifiques sont encore profondément susceptibles d'évoluer.

La Bible, pour sa part, n'est pas un ouvrage de paléoanthropologie ou de paléontologie humaine.

Laissons donc aux scientifiques le soin de poursuivre leurs recherches et attachons-nous, sur le fondement de la Genèse, à rechercher plutôt quels enseignements retirer de ce peuplement de la terre.

Les trois fils de Noah (Shem, Cham et Japhet) ont chacun reçu un nom qui, conformément aux pratiques anciennes, se devait d'être porteur de trois destinées, de trois directions.

1 - Sem ou Shem en hébreu signifie "nom, renommée, prospérité".

Aux chapitres 10 et 11 de la Genèse, nous apprenons que la descendance de Shem aboutit notamment à Abraham.

Shem est donc l'ancêtre de Jacob-Israël, du peuple élu auquel sera révélé la Torah et le nom de Dieu : JHVH.

Lorsque les Juifs évoquent ce Nom divin, pour éviter de le profaner, ils disent : HaShem (Le Nom).

Ainsi le prénom donné à Shem était porteur de HaShem (Le Nom) car il allait engendrer dans sa descendance le peuple auquel JHVH révèlerait Son Nom (par l'intermédiaire de Moïse).

Le nom de Sem est à l'origine de l'expression "langues sémitiques" car celles-ci sont apparues, notamment avec l'hébreu et l'arabe, dans les territoires du Moyen-Orient.

2 - Cham est aussi appelé Ham ce qui signifie en hébreu "chaud".

Selon la description qui figure ensuite au chapitre 10 de la Genèse, les fils de Cham correspondent aux peuples qui habitèrent au sud et à l'est de la Méditerranée.

L'un d'entre eux, Koush, est associé à un royaume situé au sud de l'Egypte.

Ainsi les pays chauds, avec l'Afrique, étaient naturellement destinés à celui dont le nom, Ham, exprimait la chaleur.

3 - Japhet.

En hébreu Yapht signifie "ouvert, qu'il s'élargisse, qu'il mette au large".

Telle serait la mission des héritiers de Japhet.

Ses deux frères portaient en leurs noms pour destinée de peupler le Moyen-Orient et l'Afrique, à Japhet incombe de peupler le reste de la terre, y compris la lointaine Amérique en passant par le détroit de Béring.

"Qu'il mette au large !" par tous les moyens, y compris la navigation pour conquérir les îles du monde entier.

« Fructifiez ! Multipliez ! Remplissez la terre ! » (Genèse 9.1)

Les enfants puis les petits-enfants sont partis à la conquête du monde.

Il a fallu des milliers d'années pour "remplir la terre".

Maintenant, plus de 7 milliards d'êtres humains occupent des territoires où ils se sentent de plus en plus à l'étroit.

La mission confiée aux trois fils de Noah est arrivée à son terme ...

< < < Retour au sommaire < < < 74-GEN 9.19 > > > Maudit soit Canaan ! > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 9 ~ Versets 9.1 à 9.29
1. Elohim bénit Noah et ses fils en leur disant :
« Fructifiez ! Multipliez ! Remplissez la terre !

2. Crainte et consternation pèseront sur tout animal terrestre, sur tout oiseau des cieux, sur tout ce qui se meut sur le sol et sur tous les poissons de la mer. Ils sont donnés entre vos mains.

3. Tout ce qui se meut, ce qui vit, deviendra votre nourriture, comme l'herbe verte. Je vous donne tout !

4. Mais la chair avec son âme, avec son sang, vous n'en mangerez pas.

5. Et de même pour votre sang, pour vos âmes je le redemanderai à tout animal. Si c'est de la main d'un humain, je lui redemanderai. Si c'est de la main du frère d'un homme, j'exigerai l'âme de l'homme.

6. Pour l'effusion du sang de l'homme par un homme, son sang sera versé. Car Elohim fit l'humain à son image.

7. Quant à vous : fructifiez ! Multipliez ! Dispersez-vous sur la terre ! Multipliez-vous sur elle ! »

8. Elohim s'adressa à Noah et à ses fils pour leur dire :

9. « Quant à moi, voici ! J'établis mon alliance avec vous et votre descendance après vous.

10. Ainsi que tout être vivant avec vous : oiseau, bête, et tout animal avec vous sur terre, de tous ceux qui sont sortis de l'arche à tout ce qui vit sur terre.

11. J'établis mon alliance avec vous et aucune chair ne sera désormais éliminée par les eaux du déluge. Il n'y aura plus de déluge pour détruire la terre. »

12. Alors Elohim dit : « Voici le signe de l'alliance que je mets entre moi et vous, et tout être vivant avec vous, pour les générations à venir.

13. Je mets mon arc dans la nuée et il servira de signe d'alliance entre moi et la terre.

14. Et c'est dans ma nuée, la nuée sur la terre, que l'arc apparaîtra dans la nuée.

15. Je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tout être vivant en toute chair. Les eaux ne se transformeront plus en déluge pour détruire toute chair. »

16. L'arc apparaît dans la nuée. Je le regarde pour me rappeler de l'alliance infinie entre Elohim et tout être vivant en toute chair sur la terre.

17. Elohim dit à Noah : « Voici le signe de l'alliance que j'édifie entre moi et toute chair sur la terre. »

18. C'est ainsi que les fils de Noah sortirent de l'arche : Shem, Cham et Japhet. Cham est le père de Canaan.

19. De ces trois fils de Noah sont issus ceux qui se dispersèrent sur toute la terre.

20. Noah commença par labourer la terre et planta une vigne.

21. Il but du vin et il fut ivre puis s'exhiba au milieu de sa tente.

22. Cham, le père de Canaan, vit la nudité de son père et alla le raconter dehors à ses deux frères.

23. Shem et Japhet prirent un vêtement qu'ils placèrent sur leurs épaules. Ils marchèrent à reculons et couvrirent la nudité de leur père. Leurs faces étant tournées, ils ne virent pas la nudité de leur père.

24. Noah, réveillé de son vin, fut informé de ce que lui avait son fils, le petit.

25. Il dit : « Maudit soit Canaan. Qu'il soit serviteur des serviteurs pour ses frères. »

26. Puis il dit : « Béni soit JHVH, Elohim de Shem. Canaan deviendra son serviteur.

27. Elohim attirera Japhet, il demeurera dans les tentes de Shem, et Canaan sera son serviteur. »

28. Noah vécut après le déluge trois cent cinquante ans.

29. Tous les jours de la vie de Noah furent ainsi portés à neuf cent cinquante ans puis il mourut.