Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible


Je vous donne tout !


« Tout ce qui se meut, ce qui vit,

deviendra votre nourriture, comme l'herbe verte.

Je vous donne tout ! »

(Genèse 9.3)

Je vous donne tout !


« Je vous donne tout ... », tout sauf « la chair avec son âme, avec son sang, vous n'en mangerez pas. » (Genèse 9.4)

Pourquoi une telle restriction ?

Il n'est pas ici question d'une distinction entre animaux purs ou impurs que l'on peut donc consommer sans états d'âme tout en restant dans la bénédiction de Dieu.

L'interdit énoncé ici porte sur le sang.

Cela allait devenir un des piliers de la Loi pour les Juifs, avec la Torah, dans le cadre de l'alimentation "kasher" :

« Garde-toi de manger le sang, car le sang, c'est l'âme ; et tu ne mangeras pas l'âme avec la chair. » (Deutéronome 12.23)

Un interdit similaire existe dans l'Islam avec l'alimentation "halal".

Et les premiers chrétiens ont considéré pour leur part qu'il fallait « s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang ... » (Actes des Apôtres 15.29)

Il y a donc une concordance au niveau des croyances sur le fait que la consommation de sang doit être évitée car, selon la Bible « l'âme de la chair est dans le sang » (Lévitique 17.11).

Pour admettre ce principe, il faut analyser Genèse 2.7 où il est écrit que le Seigneur « souffla dans ses narines le souffle de vie, et l'humain devint une âme vivante. »

Le souffle passe par les poumons et vient alimenter le sang ... donc le sang est dépositaire de l'âme vivante transmise par Dieu.

Il en est de même pour les animaux.

Ce raisonnement élémentaire est donc le fondement d'une croyance légitime.

Mais si l'on s'en tient là, on pourrait en déduire que l'âme est bien peu de choses au regard du corps : elle ne serait qu'une partie du corps.

Comment peut-elle s'échapper lors du décès d'un individu ?

Par contre, si l'on considère que ce n'est pas l'âme qui est dans le corps mais le corps qui est dans l'âme, on donne à celle-ci une dimension infinie : elle n'est plus emprisonnée dans ce corps qui l'opprime.

C'est le corps, dont l'existence n'est que temporaire, qui est une composante de l'âme en lui servant de support terrestre.

De plus, une telle hypothèse a le mérite de répondre aux matérialistes narquois qui cherchent en vain une quelconque trace de l'âme dans le corps.

Ils ne la trouveront jamais puisque l'âme transcende le corps !

Quoi qu'il en soit, le croyant qui ne partage pas une telle approche peut se trouver confronté à ce dilemme :

"Faut-il ou non manger du sang ?"

Face aux interdits alimentaires très présents au début de l'ère chrétienne, l'apôtre Paul a prescrit de respecter les opinions des uns comme des autres en s'en remettant à la foi de chacun :

« Mais celui qui a des doutes sur ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction de foi.

Tout ce qui ne vient pas de la foi est péché. » (Romains 14.23).

Ainsi, la foi peut conduire les uns à consommer du sang, les autres à ne pas le faire ... ce qui compte pour Paul, ce n'est pas ce que l'on mange mais la conviction qui nous anime sachant que :

« Ce que Dieu a rendu pur, ne le regarde pas comme souillé. » (Actes 10.15).

En conséquence, si votre conscience est pure, ne craignez pas d'agir en conformité avec votre âme et conscience !

Elohim a proclamé : « Je vous donne tout ! »

Alors, nous pouvons proclamer à notre tour :

« JHVH est mon berger, je ne manquerai de rien ! » (Psaume 23.1)

< < < Retour au sommaire < < < 72-GEN 9.3 > > > L'arc-en-ciel > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 9 ~ Versets 9.1 à 9.29
1. Elohim bénit Noah et ses fils en leur disant :
« Fructifiez ! Multipliez ! Remplissez la terre !

2. Crainte et consternation pèseront sur tout animal terrestre, sur tout oiseau des cieux, sur tout ce qui se meut sur le sol et sur tous les poissons de la mer. Ils sont donnés entre vos mains.

3. Tout ce qui se meut, ce qui vit, deviendra votre nourriture, comme l'herbe verte. Je vous donne tout !

4. Mais la chair avec son âme, avec son sang, vous n'en mangerez pas.

5. Et de même pour votre sang, pour vos âmes je le redemanderai à tout animal. Si c'est de la main d'un humain, je lui redemanderai. Si c'est de la main du frère d'un homme, j'exigerai l'âme de l'homme.

6. Pour l'effusion du sang de l'homme par un homme, son sang sera versé. Car Elohim fit l'humain à son image.

7. Quant à vous : fructifiez ! Multipliez ! Dispersez-vous sur la terre ! Multipliez-vous sur elle ! »

8. Elohim s'adressa à Noah et à ses fils pour leur dire :

9. « Quant à moi, voici ! J'établis mon alliance avec vous et votre descendance après vous.

10. Ainsi que tout être vivant avec vous : oiseau, bête, et tout animal avec vous sur terre, de tous ceux qui sont sortis de l'arche à tout ce qui vit sur terre.

11. J'établis mon alliance avec vous et aucune chair ne sera désormais éliminée par les eaux du déluge. Il n'y aura plus de déluge pour détruire la terre. »

12. Alors Elohim dit : « Voici le signe de l'alliance que je mets entre moi et vous, et tout être vivant avec vous, pour les générations à venir.

13. Je mets mon arc dans la nuée et il servira de signe d'alliance entre moi et la terre.

14. Et c'est dans ma nuée, la nuée sur la terre, que l'arc apparaîtra dans la nuée.

15. Je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tout être vivant en toute chair. Les eaux ne se transformeront plus en déluge pour détruire toute chair. »

16. L'arc apparaît dans la nuée. Je le regarde pour me rappeler de l'alliance infinie entre Elohim et tout être vivant en toute chair sur la terre.

17. Elohim dit à Noah : « Voici le signe de l'alliance que j'édifie entre moi et toute chair sur la terre. »

18. C'est ainsi que les fils de Noah sortirent de l'arche : Shem, Cham et Japhet. Cham est le père de Canaan.

19. De ces trois fils de Noah sont issus ceux qui se dispersèrent sur toute la terre.

20. Noah commença par labourer la terre et planta une vigne.

21. Il but du vin et il fut ivre puis s'exhiba au milieu de sa tente.

22. Cham, le père de Canaan, vit la nudité de son père et alla le raconter dehors à ses deux frères.

23. Shem et Japhet prirent un vêtement qu'ils placèrent sur leurs épaules. Ils marchèrent à reculons et couvrirent la nudité de leur père. Leurs faces étant tournées, ils ne virent pas la nudité de leur père.

24. Noah, réveillé de son vin, fut informé de ce que lui avait son fils, le petit.

25. Il dit : « Maudit soit Canaan. Qu'il soit serviteur des serviteurs pour ses frères. »

26. Puis il dit : « Béni soit JHVH, Elohim de Shem. Canaan deviendra son serviteur.

27. Elohim attirera Japhet, il demeurera dans les tentes de Shem, et Canaan sera son serviteur. »

28. Noah vécut après le déluge trois cent cinquante ans.

29. Tous les jours de la vie de Noah furent ainsi portés à neuf cent cinquante ans puis il mourut.