Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible


L'arc-en-ciel


« Je mets mon arc dans la nuée et

il servira de signe d'alliance entre moi et la terre. »

(Genèse 9.13)

Arc-en-ciel


Les versets 9 à 17 de ce chapitre de la Genèse présentent avec insistance le signe de l'alliance entre Dieu et la terre : l'arc-en-ciel.

La lecture de ce passage peut donner une impression de répétitions notamment si l'on considère que c'est Elohim, comme le font la plupart des traductions, qui dit au verset 16 :

« L'arc apparaît dans la nuée. Je le regarde pour me rappeler de l'alliance infinie entre Elohim et tout être vivant en toute chair sur la terre. »

Il nous a semblé que ce verset n'était pas prononcé par Elohim mais par celui qui a rédigé ce texte de la Genèse.

Manifestement l'auteur inspiré par Elohim s'est arrêté devant un arc-en-ciel pour le contempler.

Il nous invite à en faire autant à chaque fois que nous voyons un arc-en-ciel pour nous rappeler de l'alliance infinie entre Elohim et la terre.

Et c'est en agissant de la sorte que le lien intime entre les couleurs de l'arc-en-ciel et les sept jours de la Création peut nous être révélé.

Un arc-en-ciel a sept couleurs :

- trois couleurs primaires (bleu-jaune-rouge),

- trois secondaires résultant du mélange des trois premières (violet-vert-orange),

- la fusion des six couleurs donne la septième, le blanc (c'est-à-dire la lumière).

L'indigo, que l'on cite souvent, n'est qu'une variante de bleu qui appartient à l'infinité de nuances de l'arc-en-ciel.

Si vous observez un arc-en-ciel, vous verrez se succéder de l'intérieur vers l'extérieur : (1) violet, (2) bleu, (3) vert, (4) jaune, (5) orange, (6) rouge.

Et si vous vous retournez, vous aurez la source de lumière blanche (7) en provenance du soleil dont la projection sur la pluie suscite un arc-en-ciel (et parfois même deux superposés).

Il existe des correspondances qui nous semblent évidentes si l'on compare l'ordre des couleurs au premier chapitre de la Genèse :

- entre la deuxième couleur de l'arc (le bleu) et le deuxième jour de la Création (séparation des cieux et des océans) : couleur dominante, le bleu !

- entre la troisième couleur de l'arc (le vert) et le troisième jour de la Création (apparition de la verdure sur terre) : couleur dominante, le vert !

- entre la quatrième couleur de l'arc (le jaune) et le quatrième jour (mise en place du soleil, de la lune et des étoiles) : couleur apparente, le jaune !

- entre la sixième couleur de l'arc (le rouge) et le sixième jour (création des animaux terrestres à sang chaud et de l'être humain) : couleur du sang, le rouge !

- entre la septième couleur de l'arc (le blanc), qui est la synthèse des autres couleurs, et le septième jour, celui du repos de Dieu (la lumière) dans toute sa pureté et sa perfection : symbolisée par le blanc !

Il reste deux couleurs, violet et orange, pour lesquelles il est moins évident d'établir une relation avec les jours de la Création. Nous avons développé plus amplement ce sujet sur le site : Couleurs de l'arc-en-ciel

La tradition attribue à Moïse la paternité des cinq premiers livres de la Bible (Genèse ~ Exode ~ Lévitique ~ Nombres ~ Deutéronome) qui constituent la Torah du judaïsme.

Mais que ce soit Moïse le rédacteur, ou tout autre individu, importe peu.

Ce qui semble ici pertinent, c'est qu'il y ait eu un jour, peut-être, un homme, un berger, un nomade, qui s'est assis pour contempler le ciel après une ondée ...

Lui vint alors à la conscience un étonnant message ...

« En un commencement, Elohim créa les cieux et la terre ... »

Et il entreprit de rédiger ce livre que nous appelons La Genèse sous le contrôle du divin Créateur.

L'homme inspiré face à l'arc-en-ciel a eu des successeurs.

Il en est ainsi de l'apôtre Paul qui invitait l'Eglise, c'est-à-dire l'ensemble des croyants, à mettre en lumière « la sagesse infiniment variée de Dieu » (Epître aux Ephésiens 3.10 ~ Traduction Segond)

Dans la Traduction Oecuménique de la Bible, il est question de « la sagesse multiple de Dieu » et la Bible de Jérusalem traduit ce passage par une « sagesse infinie en ressources déployées par Dieu ».

Les traducteurs ont cherché à rendre compréhensible, et c'est normal, le terme grec employé par Paul : polupoikilos que l'on devrait traduire par une multitude de couleurs.

Ceci donnerait une traduction très poétique de ce verset : « la sagesse multicolore de Dieu » ... très poétique, mais incompréhensible si l'on n'a pas en mémoire le fait que Dieu a créé dans son infinie sagesse :

Les couleurs de l'Arc-en-ciel

< < < Retour au sommaire < < < 73-GEN 9.13 > > > Le peuplement de la terre > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 9 ~ Versets 9.1 à 9.29
1. Elohim bénit Noah et ses fils en leur disant :
« Fructifiez ! Multipliez ! Remplissez la terre !

2. Crainte et consternation pèseront sur tout animal terrestre, sur tout oiseau des cieux, sur tout ce qui se meut sur le sol et sur tous les poissons de la mer. Ils sont donnés entre vos mains.

3. Tout ce qui se meut, ce qui vit, deviendra votre nourriture, comme l'herbe verte. Je vous donne tout !

4. Mais la chair avec son âme, avec son sang, vous n'en mangerez pas.

5. Et de même pour votre sang, pour vos âmes je le redemanderai à tout animal. Si c'est de la main d'un humain, je lui redemanderai. Si c'est de la main du frère d'un homme, j'exigerai l'âme de l'homme.

6. Pour l'effusion du sang de l'homme par un homme, son sang sera versé. Car Elohim fit l'humain à son image.

7. Quant à vous : fructifiez ! Multipliez ! Dispersez-vous sur la terre ! Multipliez-vous sur elle ! »

8. Elohim s'adressa à Noah et à ses fils pour leur dire :

9. « Quant à moi, voici ! J'établis mon alliance avec vous et votre descendance après vous.

10. Ainsi que tout être vivant avec vous : oiseau, bête, et tout animal avec vous sur terre, de tous ceux qui sont sortis de l'arche à tout ce qui vit sur terre.

11. J'établis mon alliance avec vous et aucune chair ne sera désormais éliminée par les eaux du déluge. Il n'y aura plus de déluge pour détruire la terre. »

12. Alors Elohim dit : « Voici le signe de l'alliance que je mets entre moi et vous, et tout être vivant avec vous, pour les générations à venir.

13. Je mets mon arc dans la nuée et il servira de signe d'alliance entre moi et la terre.

14. Et c'est dans ma nuée, la nuée sur la terre, que l'arc apparaîtra dans la nuée.

15. Je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tout être vivant en toute chair. Les eaux ne se transformeront plus en déluge pour détruire toute chair. »

16. L'arc apparaît dans la nuée. Je le regarde pour me rappeler de l'alliance infinie entre Elohim et tout être vivant en toute chair sur la terre.

17. Elohim dit à Noah : « Voici le signe de l'alliance que j'édifie entre moi et toute chair sur la terre. »

18. C'est ainsi que les fils de Noah sortirent de l'arche : Shem, Cham et Japhet. Cham est le père de Canaan.

19. De ces trois fils de Noah sont issus ceux qui se dispersèrent sur toute la terre.

20. Noah commença par labourer la terre et planta une vigne.

21. Il but du vin et il fut ivre puis s'exhiba au milieu de sa tente.

22. Cham, le père de Canaan, vit la nudité de son père et alla le raconter dehors à ses deux frères.

23. Shem et Japhet prirent un vêtement qu'ils placèrent sur leurs épaules. Ils marchèrent à reculons et couvrirent la nudité de leur père. Leurs faces étant tournées, ils ne virent pas la nudité de leur père.

24. Noah, réveillé de son vin, fut informé de ce que lui avait son fils, le petit.

25. Il dit : « Maudit soit Canaan. Qu'il soit serviteur des serviteurs pour ses frères. »

26. Puis il dit : « Béni soit JHVH, Elohim de Shem. Canaan deviendra son serviteur.

27. Elohim attirera Japhet, il demeurera dans les tentes de Shem, et Canaan sera son serviteur. »

28. Noah vécut après le déluge trois cent cinquante ans.

29. Tous les jours de la vie de Noah furent ainsi portés à neuf cent cinquante ans puis il mourut.