Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible


L'enlèvement


« Noah entra dans l'arche, ses fils,

sa femme et les femmes de ses fils avec lui,

face aux eaux du déluge. »

(Genèse 7.7)

L'enlèvement


« C'est par la tribulation qu'on entre dans le royaume de Dieu. »

Cette citation extraite de l'ouvrage d'Ernest Renan sur Saint Paul reproduit un passage du Livre des Actes des Apôtres (14.22) où il est écrit :

« ... sachant qu'il y aurait beaucoup d'épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu. »

Toutes les traductions ne parlent pas de tribulations, certaines versions parlent d'épreuves, d'afflictions, de détresses, ou de souffrances.

Mais quoi qu'il en soit, à première vue, la perspective n'est pas réjouissante.

Mais qu'en était-il pour Noé et sa famille à l'idée de devoir s'enfermer pour une durée qu'ils ne connaissaient pas, dans une embarcation hermétique, avec tous ces animaux afin de sauver leurs vies ?

Quelles seraient les conditions de vie à bord ?

Noé allait-il connaître toutes sortes de tribulations dans l'Arche ?

... ou échapper à la plus grande des tribulations qui menaçait l'humanité : une noyade collective !

« Puis JHVH referma sur lui. » (Genèse 7.16)

Ce geste protecteur de Dieu peut aussi faire songer à une sorte de séquestration :

"Vous êtes embarqués et vous n'êtes pas prêts d'en sortir !"

Est-ce un enlèvement ?

L'Arche ne va pas s'élever dans le ciel ... mais s'enlever au-dessus des eaux.

Il s'agit bien d'un enlèvement ... mais pour le salut des huit personnes énumérées en Genèse 7.7.

Cette Arche, c'est l'Arche du salut !

Noé a cependant connu bon nombre de tribulations avant d'entrer dans l'Arche.

Un siècle d'efforts pour construire le bateau, sous les risées de ses contemporains qui ne pouvaient comprendre ce qu'il faisait.

Mais la grande tribulation, celle qui conduit à la mort, Noé en fut préservé.

Cette approche de l'enlèvement dans l'Arche peut donc être considérée comme une allégorie, une préfiguration de l'enlèvement que doit connaître l'Eglise et qui est annoncée en ces termes dans le Nouveau Testament :

« Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » (1Thessaloniciens 4.17)

Mais l'Arche de Noé ne l'a pas conduit dans les cieux auprès du Seigneur même si Noé était un Juste (Genèse 7.1).

Sa mission serait toute autre : revenir sur terre pour construire une nouvelle humanité plus proche de Dieu que celle qui était anéantie par le Déluge.

Dieu voulait donner une seconde chance à la Création !

La porte de l'Arche fermée derrière Noé, avec l'enlèvement de l'Arche pour échapper à la tribulation mortelle du Déluge, préfigure ce qui reste à venir.

Jésus, pour sa part, en a donné une autre illustration avec la parabole des dix vierges relatée en Matthieu 25.1 à 25.13.

Celles qui furent les plus sages se sont bien préparées à la venue du Seigneur :

« Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. » (Matthieu 25.10)

La porte s'est refermée derrière Noé le Juste ... derrière les vierges ... comme elle se refermera en temps voulu derrière ceux qui seront sous la protection de Dieu pour les préserver, sur terre, sur les eaux comme au ciel, de la grande tribulation à venir.

< < < Retour au sommaire < < < 58-GEN 7.7 > > > Purs et impurs > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 7 ~ Versets 7.1 à 7.24
1. Alors JHVH dit à Noah : « Viens dans l'arche ! Toi et toute ta famille, car je ne vois que toi qui soit vertueux face à moi parmi cette génération.

2. De toute bête pure, tu en prendras sept avec toi, sept mâles et sept femelles de chaque, et tu en prendras deux de toute bête impure, mâle et femelle de chaque.

3. De l'oiseau des cieux aussi : sept ! Sept mâles et femelles, afin d'en garder une semence vivante sur les faces de toute la terre.

4. Car, dans sept jours à venir, je vais faire pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j’efface toute existence que j'ai conçue des faces de la terre. »

5. Noah fit tout ce que JHVH lui avait enseigné.

6. Noah avait six cents ans quand le déluge des eaux vint sur la terre.

7. Noah entra dans l'arche, ses fils, sa femme et les femmes de ses fils avec lui, face aux eaux du déluge.

8. La bête qui est pure, comme la bête qui est impure, ainsi que l'oiseau et tout ce qui rampe sur la terre,

9. deux par deux ils vinrent vers Noah, vers l'arche, mâle et femelle, comme Elohim l’avait enseigné à Noah.

10. Au terme de sept jours, les eaux du déluge vinrent sur la terre.

11. L’an six cents de la vie de Noah, la deuxième lunaison, le dix-septième jour de la deuxième lunaison, ce jour-là, toutes les sources du grand abîme se sont rompues et les crevasses des cieux se sont ouvertes.

12. La pluie tomba sur la terre quarante jours et quarante nuits.

13. En ce même jour, Noah entra dans l'arche, avec Shem, Cham et Japhet, fils de Noah, la femme de Noah, et les trois femmes de ses fils avec eux.

14. Avec eux, toutes espèces animales, toutes espèces de bêtes, toutes espèces de rampants qui se meuvent à terre, et parmi ceux qui volent, toutes espèces d’oiseaux et de bestioles ailées.

15. Ils sont venus vers Noah, vers l'arche, deux par deux, de toute chair ayant souffle de vies.

16. Et ceux qui entrèrent, mâle et femelle de toute chair, se présentèrent comme Elohim l'avait enseigné. Puis JHVH referma sur lui.

17. Alors le déluge arriva. Les eaux montèrent quarante jours sur la terre et soulevèrent l'arche qui dériva au-dessus de la terre.

18. Les eaux montèrent démesurément sur la terre et prirent le dessus. L'arche flottait à la surface des eaux.

19. Et les eaux qui avaient pris le dessus démesurément se déversèrent sur la terre. Elles recouvrirent toutes les montagnes, les plus élevées sous tous les cieux.

20. Les eaux dépassèrent en hauteur jusqu'à quinze coudées les montagnes qui furent recouvertes.

21. Et toute chair qui bougeait sur la terre périt : oiseau, bête, animal, tout animal sauvage, tout ce qui erre sur la terre, et toute l'humanité.

22. Tout ce qui respire, qui a souffle de vies dans ses narines, qui était sur la terre sèche, mourut.

23. Il effaça toute existence des faces de la terre, depuis l'humain jusqu'à la bête, ce qui rampe comme ce qui vole dans les cieux. Ils furent effacés de la terre. Oui, il ne resta que Noah et ceux qui étaient avec lui dans l'arche.

24. Les eaux ont submergé la terre cent cinquante jours.