Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Dieu pourvoira

« Mon fils,

Elohim saura voir lui-même l'agneau de l'offrande. »

(Genèse 22.8)

Dieu pourvoira

Elohim saura voir nous dit le texte hébreu ... Dieu pourvoira peut-on lire sous la plume de plusieurs traducteurs.

C'est vrai, Dieu pourvoira ... mais avant de pourvoir, il faut avoir vu !

Or c'est bien le propre de notre Dieu : il sait voir comme il sait entendre.

Dieu écoute ... Dieu entend ... et intervient quand il le juge nécessaire.

Hagar, la servante de Sarah, désespérée et en fuite dans le désert en a fait l'expérience lorsque le messager divin est venu à son secours :

« Alors, elle proclama le nom de JHVH qui lui avait parlé.

Tu es le Dieu qui m'a vue ... dit-elle. » (Genèse 16.13)

Depuis cette révélation, le lieu où Hagar fut visitée par le messager de JHVH porte pour nom : « Le Vivant qui me voit. » (Genèse 16.14)

Le Dieu vivant a vu Hagar comme il me voit ... comme il nous voit.

Elohim observait Abraham ...

Pouvait-il douter que celui-ci irait jusqu'au bout du sacrifice de son fils, Isaac ?

Dieu ne sait-il pas tout de nous ?

Il peut tout savoir ... mais il nous respecte car nous sommes libres.

Il peut donc douter de nous ... tout en ayant confiance en ceux qu'il aime.

Car l'Amour « excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » (1 Corinthiens 13.7)

Ainsi, Elohim croyait et espérait qu'Abraham accomplirait ce qui lui était demandé ... tout en sachant qu'au dernier moment il arrêterait le bras d'Abraham.

Et Abraham, doutait-il de Dieu ?

Sa profession de foi ne laisse planer aucun doute :

« Mon fils, Elohim saura voir lui-même l'agneau de l'offrande. »

Jusqu'au dernier moment Abraham sait que Dieu pourvoira ... et qu'il interviendra pour substituer un agneau à Isaac afin d'accomplir l'offrande.

C'est ce qui s'est produit ...

Et tout comme le lieu où Hagar avait reçu sa révélation fut baptisé en l'honneur du Dieu vivant qui nous voit, Abraham va baptiser ce lieu où Dieu a pourvu : JHVH Irae ...

Ce qui peut se traduire par le Seigneur voit.

Il voit comme il pourvoit ... en faveur de ceux qui ne doutent pas de lui !

« C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous mangez, ni pour votre corps, de quoi vous vêtir. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

Ne vous inquiétez donc pas pour le lendemain, en effet le lendemain s'inquiètera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » (Evangile selon Matthieu 6.25 & 34)

Jésus n'en doutait pas un seul instant ... Son père céleste serait là afin de pourvoir aux besoins des disciples.

Parmi ceux-ci, quelques dizaines d'années plus tard, l'apôtre Paul proclamait :

« Aussi mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon Sa richesse, glorieusement en Jésus Christ. » (Epître aux Philippiens 4.19)

Nous sommes toujours dans la même tonalité : celle de la foi !

Et puis un jour est venu où l'impensable s'est produit.

Le Dieu qui pourvoit a décidé que le temps était venu de pourvoir autrement ...

Deux mille ans après l'épisode d'Abraham et de son fils, l'agneau de l'offrande est devenu le fils de Dieu.

Dieu a pourvu !

« Elohim saura voir lui-même l'agneau de l'offrande ... »

C'était annoncé depuis l'époque d'Abraham. Et pourtant ...

« Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras de JHVH ? » (Esaïe 53.1)

Le bras d'Abraham s'est abaissé ... il n'aurait pas besoin de sacrifier Isaac, son fils.

Mais le bras de JHVH s'est levé ... sur son Fils unique !

< < < Retour au sommaire < < < 164-GEN 22.8 > > > Le fils unique > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 22 ~ Versets 22.1 à 22.24
1. Après ces évènements, il advint que Elohim éprouva Abraham en lui disant : « Abraham ! » Il répondit : « Me voici ! »

2. Il dit : « Fais-moi plaisir ! Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes : Isaac. Puis rends-toi sur la terre de Moriya et offre-le ! Tu feras l'ascension de l'une des montagnes que je te dirai. »

3. Abraham se leva de bon matin et il sella son âne. Il prit deux de ses hommes avec lui ainsi que Isaac, son fils. Il fendit du bois pour l'offrande. Puis il se leva pour se rendre sur le lieu dont Elohim lui avait parlé.

4. Au troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin.

5. Abraham dit à ses hommes : « Asseyez-vous, ici, avec l'âne ! Moi et le garçon nous irons plus loin. Ainsi, nous adorerons puis nous reviendrons vers vous. »

6. Abraham prit les bois pour l'offrande, il les mit sur son fils Isaac, et il prit dans sa main le feu et le couteau. Puis ils allèrent tous deux ensemble.

7. Isaac s'adressa à Abraham, son père, et il dit : « Mon père. » Il répondit : « Me voici, mon fils. » Il reprit : « Voici le feu et les bois. Où est l'agneau pour l'offrande ? »

8. Abraham répondit : « Mon fils, Elohim saura voir lui-même l'agneau de l'offrande. » Et ils allèrent tous deux ensemble.

9. Puis ils arrivèrent sur le lieu dont Elohim lui avait parlé. Abraham y édifia un autel et disposa les bois. Il attacha Isaac, son fils, et le mit sur l'autel par-dessus les bois.

10. Abraham étendit la main et prit le couteau pour égorger son fils.

11. Alors le messager de JHVH l'appela des cieux et dit : « Abraham ! Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! »

12. Il dit : « N'étend pas ta main sur le garçon car tu ne dois rien lui faire. Je sais maintenant que tu crains Elohim. Pour moi, tu n'as pas épargné ton fils, ton unique. »

13. Abraham leva les yeux et regarda. Et voici, derrière dans un fourré, un bélier était retenu par les cornes. Abraham s'avança, prit le bélier et le présenta en offrande au lieu de son fils.

14. Abraham appela ce lieu du nom de JHVH Irae. Aussi dit-on aujourd'hui : « Sur la montagne de JHVH, il sera pourvu. »

15. Le messager de JHVH appela Abraham une seconde fois des cieux.

16. Il dit : « Je le jure par moi-même, parole de JHVH, puisque tu as fait cela, sans épargner ton fils, ton unique :

17. Sois béni ! Je te bénirai et te ferai croître. Je ferai croître ta semence comme les étoiles des cieux, comme le sable sur le bord de la mer. Et ta semence s'emparera de la porte de ses ennemis.

18. Toutes les nations de la terre seront elles-mêmes bénies en ta semence dans la mesure où tu as écouté ma voix. »

19. Abraham ratourna vers ses hommes. Ils se levèrent et partirent ensemble à Beér Shèba. Puis Abraham résida à Beér Shèba.

20. Après ces évènements, il advint que l'on rapporta à Abraham ces dires : « Voici ! Milca a aussi donné naissance à des fils pour Nahor, ton frère :

21. Uz, son premier-né, Buz, son frère, et Kamuel, le père d'Aram ;

22. Chesed, Hazu, Pildash, Jidlaph et Bethuel.

23. Bethuel a engendré Rebecca. Ces huit sont ceux auxquels Milca a donné naissance pour Nahor, le frère d'Abraham.

24. Sa concubine, du nom de Réumah, a aussi donné naissance à Tebah, Gaham, Thahash et Maachah.