Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



L'intercession d'Abraham

« Qu'il plaise à Adonaï de ne pas s'irriter

et je parlerai encore une fois.

Peut-être ... il ne s'en trouvera que dix. »

(Genèse 18.32)

L'intercession d'Abraham

Intercéder, c'est user de son influence en faveur de quelqu'un ... ou de quelques-uns.

Dans le cas présent, au cours d'un dialogue mémorable avec JHVH, Abraham s'efforce de sauver la vie des quelques justes qui pourraient encore habiter à Sodome.

Abraham songe probablement à son neveu, Loth, qui vit avec sa famille à Sodome ... mais peut-être d'autres personnes méritent-elles d'être sauvées du jugement divin ?

« Il y en a peut-être cinquante de vertueux au sein de la ville. » (verset 24)

Au cours de cette "négociation", nous avons l'impression que Abraham réussit à infléchir la position de JHVH en passant successivement de cinquante à quarante-cinq (verset 28), puis quarante (verset 29) pour descendre ainsi jusqu'à dix.

Ces dix, JHVH ne les trouvera pas et Sodome sera détruite avec sa voisine Gomorrhe au chapitre suivant.

Et le seul juste qui vivait en ce lieu sera épargné puisque Loth va s'enfuir avec sa famille.

Cet évènement a inspité l'un des apôtres du Nouveau Testament qui écrit :

« Il a condamné à l'anéantissement les villes de Sodome et de Gomorrhe, réduites en cendres, un exemple à montrer aux impies des temps à venir.

Il a délivré Lot, un juste, qui était accablé par la conduite immorale des hommes sans loi. » (2 Pierre 2.6-7)

C'est ainsi que JHVH a répondu, dans les faits, à cette question d'Abraham :

« Toi, celui qui juge toute la terre, n'exercera-t-il pas la justice ? » (verset 25)

Oui, JHVH a exercé sa justice !

Car il n'a jamais manifesté l'intention d'éliminer les justes qui vivaient à Sodome.

Rien ne le laisse entendre dans le texte ... car c'est Abraham qui l'envisage !

Abraham le juste, Abraham le croyant n'en reste pas moins un homme avec ses erreurs d'appréciations.

Il impute à JHVH des intentions qui ne sont pas les siennes et JHVH le laisse faire car il est indulgent envers Abraham.

Abraham n'est-il pas le seul interlocuteur humain que JHVH ait pu trouver en ces temps où régnait l'idolâtrie ?

Celui-ci est aussi probablement le seul intercesseur vivant sur terre qui était susceptible d'intervenir auprès de JHVH.

Mais le temps a passé ... et si de nombreux intercesseurs ont vécu ou vivent encore, progressivement les croyants ont pris conscience qu'il pouvait y avoir un intercesseur supprême auprès de JHVH.

Déjà, Job, dans sa détresse, en avait le pressentiment lorsqu'il dit :

« Dès maintenant, voici !

J'ai un témoin dans les cieux, mon garant est dans les hauts lieux. » (Job 16.19)

Depuis toujours, un intercesseur s'est tenu auprès de JHVH.

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes :

Jésus Christ fait homme. Il s’est donné Lui-même en rançon pour tous.

C’est là le témoignage rendu au temps fixé. » (1 Timothée 2.5-6)

Un seul médiateur, un seul intercesseur siège auprès de Dieu ... et nul autre !

« Car Lui, comme Il demeure pour l'éternité, possède un sacerdoce exclusif.

C'est pourquoi Il est capable de sauver définitivement ceux qui s'approchent de Dieu par Lui, car Il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » (Hébreux 7.24-25)

Un seul intercesseur ... mais un intercesseur qui a le pouvoir de se dupliquer en chacun de nous par le ministère de l'Esprit Saint dont la venue fut annoncée par Jésus avant son départ :

« Il vous donnera un autre Intercesseur, afin qu’il soit éternellement avec vous. » (Jean 14.16)

Cet intercesseur éternel s'est révélé depuis le jour de la Pentecôte lorsqu'il descendit sur les disciples qui étaient réunis.

Ainsi, dans le cadre de la Trinité, le Père, le Fils et l'Esprit Saint sont unis pour juger le monde ... ou le sauver.

Car le temps du jugement dernier n'est pas encore venu et nous vivons encore dans le temps de la grâce.

Le Seigneur reviendra pour le jugement ... en temps voulu :

« Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, comme certains l'estiment, mais il prend patience envers vous.

Il ne veut pas que certains périssent mais que tous arrivent à la conversion. » (2 Pierre 3.9)

Et en vue de ce jugement, il saura alors s'adjoindre une multitude d'intercesseurs :

« Ne savez-vous donc pas que les saints jugeront le monde ? » (1 Corinthiens 6.2)

Ainsi, face à JHVH se tiendra Abraham pour plaider la cause des justes ... et combien d'autres à ses côtés ?

< < < Retour au sommaire < < < 140-GEN 18.32 > > > La mission > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 18 ~ Versets 18.1 à 18.33
1. JHVH lui apparut parmi les chênes de Mamré alors qu'il était assis à l'entrée de la tente dans la chaleur du jour.

2. Il levait les yeux quand il regarda, et voici ! Trois personnes se tenaient devant lui. En les voyant, il courut à leur rencontre depuis l'entrée de la tente et se prosterna à terre.

3. Alors il dit : « Adonaï, s'il te plait ! Si je trouve grâce à tes yeux, je t'en prie, ne passe pas loin de ton serviteur.

4. Je vous prie de prendre un peu d'eau pour laver vos pieds et de vous détendre sous l'arbre.

5. Je vais prendre un morceau de pain pour vous restaurer. Ensuite, vous irez selon votre cœur après être passés auprès de votre serviteur. » Ils répondirent : « Fais donc comme tu l'as dit. »

6. Abraham s'empressa de retourner à la tente et dit à Sarah : « Dépêche-toi de pétrir trois mesures de farine et fais cuire des gâteaux ! »

7. Puis Abraham courut au troupeau et prit un jeune du troupeau, tendre et bon. Il le donna à un garçon qui se dépêcha de lui préparer.

8. Il prit de la crème caillée et du lait avec le jeune du troupeau qu'il avait préparé et les plaça face à eux. Il se tint debout à leurs côtés, sous l'arbre, et ils mangèrent.

9. Ils lui dirent : « Où est Sarah, ta femme ? » Il répondit : « La voici, dans la tente. »

10. L'un dit : « Au retour, je reviendrai vers toi, à la saison vivante et voici, Sarah, ta femme aura un fils. » Sarah écoutait, à l'entrée de la tente qui était derrière lui.

11. Abraham et Sarah étaient vieux, avancés en âge, ce qui se passe chez les femmes avait arrêté de se produire pour Sarah.

12. Sarah rit intérieurement et se dit : « Après l'avoir perdu, le plaisir me reviendrai ? Mon seigneur est si vieux. »

13. JHVH dit à Abraham : « Pourquoi Sarah a-t-elle ri en se disant : "Quoi ! Vraiment j'aurai un enfant, moi, si vieille ?"

14. Qu'y aurait-il d'extraordinaire pour JHVH ? En temps voulu, je reviendrai vers toi, à la saison vivante, et Sarah aura un fils. »

15. Sarah se dissimula en disant : « Je n'ai pas ri. » Elle avait peur. Il répondit : « Non, tu as bien ri. »

16. Les personnes se levèrent de là et observèrent en direction de Sodome. Abraham les accompagna pour prendre congé.

17. JHVH dit à Abraham : « Cacherai-je à Abraham ce que je fais ?

18. Abraham va devenir une grande nation. Il est dévoué, toutes les nations de la terre seront bénies en lui.

19. Oui, je le connais, afin qu'il instruise ses fils et sa maison après lui pour qu'ils gardent la voie de JHVH : être juste et juger, et réaliser ainsi ce que JHVH a dit au sujet d'Abraham. »

20. Puis JHVH dit : « L'indignation envers Sodome et Gomorrhe est considérable. Leur péché est très lourd.

21. Je descendrai, s'il me plaît, et je verrai ! La protestation portée jusqu'à moi à leur sujet est-elle à son comble ? Sinon, je le saurai. »

22. Les personnes se détournèrent de là et se dirigèrent vers Sodome, mais Abraham se tenait encore face à JHVH.

23. Abraham s'approcha et dit : « Elimineras-tu vraiment celui qui est vertueux avec celui qui est méchant ?

24. Il y en a peut-être cinquante de vertueux au sein de la ville. Vraiment, tu les éliminerais sans épargner ce lieu, sans tenir compte des cinquante vertueux qui sont à l'intérieur ?

25. Loin de toi ! Venant de toi, faire une telle chose : mettre à mort le vertueux avec le méchant, le vertueux devenant ainsi comme le méchant, loin de toi ! Toi, celui qui juge toute la terre, n'exercera-t-il pas la justice ? »

26. JHVH dit : « Si j'en trouve cinquante à Sodome qui soient vertueux au milieu de la ville, j'épargnerai tout ce lieu à cause d'eux. »

27. Abraham dit en réponse : « Regarde, je t'en prie, je prend la position pour parler à Adonaï, moi qui ne suis que poussière et cendre.

28. Peut-être manquera-t-il cinq vertueux aux cinquante ? Tu détruirais toute la cité pour cinq ? » Il répondit : « Je ne la détruirai pas si j'en trouve quarante-cinq. »

29. Il s'enhardit pour lui parler et dit : « Peut-être ... il ne s'en trouvera que quarante. » Il répondit : « Je ne le ferai pas à cause des quarante. »

30. Puis il dit « Qu'il plaise à Adonaï de ne pas s'irriter et je parlerai. Peut-être ... il ne s'en trouvera que trente. » Il répondit : « Je ne le ferai pas si j'en trouve trente. »

31. Il poursuivit : « Regarde, je te prie, j'ai pris position pour parler à Adonaï. Peut-être ... il ne s'en trouvera que vingt. » Il répondit : « Je ne la détruirai pas à cause des vingt. »

32. Enfin il dit « Qu'il plaise à Adonaï de ne pas s'irriter et je parlerai encore une fois. Peut-être ... il ne s'en trouvera que dix. » Il dit : « Je ne la détruirai pas à cause des dix. »

33. JHVH s'en alla quand il eut fini de parler avec Abraham, et Abraham s'en retourna à sa place.