Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Ismaël


« Te voici enceinte et tu vas enfanter d'un fils.

Tu lui donneras le nom d'Ishmaël,

car JHVH a eu connaissance de ton humiliation. »

(Genèse 16.11)

hagar

Ishmaël ... un prénom hébreu qui signifie Dieu entend.

Un prénom qui découle du fait que JHVH a entendu Hagar et eu connaissance de son humiliation.

Mais ce prénom évoque aussi la relation que JHVH établira plus tard avec son peuple lorsqu'il lui dira : « Sh'ma Yisra'ël ... » (Deutéronome 6.4)

Ecoute Israël ... ainsi commence le message de JHVH au peuple élu.

Dieu entend ... mais il nous demande aussi de l'écouter.

JHVH a entendu Hagar, la mère d'Ishmaël ... et il demandera à Israël de l'écouter.

Mais Ishmaël, pour sa part, sera-t-il en mesure d'écouter JHVH ?

« Cet homme ressemblera à un âne sauvage, sa main partout, et toute main contre lui.

Et il demeurera face à tous ses frères. » (verset 12)

L'âne sauvage, ou onagre, est une espèce de nos jours en voie d'extinction.

Mais les descendants d'Ishmaël, formeront « une telle multitude qu'elle ne pourra être dénombrée. » (verset 10)

Dans la Bible, on considère que les peuples d'Arabie du Nord, les Ismaélites, sont les descendants d'Ishmaël, habitans du désert qui, comme l'onagre, se sont adpatés aux terrains arides.

L'âne a pour réputation d'être sot et entêté.

Mais il faut dépasser les préjugés et approfondir le caractère de cet animal.

Car il est intelligent, dispose d'une bonne mémoire, apprend vite, et pour toujours, ce qui peut le rendre rancunier.

Il peut devenir un vrai "cas social" s'il est mal élevé, et dans ce cas, parfois dangereux.

Est-ce donc ainsi qu'il faut interpréter la suite du verset 12 qui décrit Ishmaël comme un âne sauvage ?

« ... sa main partout, et toute main contre lui. Et il demeurera face à tous ses frères. »

Ishmaël est-il appelé à symboliser les gens associaux qui suscitent l'adversité ?

Est-il donc représentatif d'une culture où l'esprit rancunier empêche le pardon et développe l'agressivité ?

Mais est-ce bien d'une culture qu'il s'agit ... ou de tout individu qui, indépendamment de ses racines, se comporte ainsi.

Car le fait d'être rancunier et agressif n'existe pas que parmi les populations arabes.

Des millions d'individus, de toutes races ou origines sociales fonctionnent ainsi.

Ishmaël représente un type de caractère et de comportement ... et non une caractéristique qui serait le propre de tel ou tel peuple.

< < < Retour au sommaire < < < 126-GEN 16.11 > > > Abraham > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 16 ~ Versets 16.1 à 16.16
1. Saraï, la femme d'Abram, ne lui avait pas donné d'enfant. Elle avait une servante égyptienne du nom de Hagar.

2. Saraï dit alors à Abram : « Voici donc ! JHVH m'a privée de pouvoir enfanter. S'il te plaît, va vers ma servante. Peut-être que je concevrai par elle. » Et Abram écouta la voix de Saraï.

3. Et Saraï, la femme d'Abram, prit Hagar, sa servante Egyptienne, dix ans après qu'Abram se soit installé en terre de Canaan, pour la donner comme femme à Abram, son homme.

4. Et il alla vers Hagar qui fut enceinte. Voyant qu'elle était enceinte, sa maîtresse fut désestimée à ses yeux.

5. Alors Saraï dit à Abram : « Mon tort retombe sur toi. C'est moi qui ai mis ma servante sur ton sein. Et en voyant qu'elle était enceinte, j'ai perdu de l'estime à ses yeux. JHVH sera juge entre moi et toi. »

6. Abram dit à Saraï : « Voici ! Ta servante est entre tes mains ! Fais lui ce qui est bon à tes yeux. » Alors Saraï l'humilia, et elle s'enfuit loin de sa face.

7. Un messager de JHVH la trouva près d'une source d'eaux dans le désert, la source qui est sur la route de Shour.

8. Et il dit : « Hagar, servante de Saraï, d’où viens-tu ? Où vas-tu ? » Elle dit : « Je fuis loin de la face de Saraï, ma maîtresse. »

9. Le messager de JHVH lui dit : « Retourne auprès de ta maîtresse pour te remettre entre ses mains ! »

10. Puis le messager de JHVH lui dit : « Je fais croître : je ferai de ta semence une telle multitude qu'elle ne pourra être dénombrée. »

11. Le messager de JHVH lui dit encore : « Te voici enceinte et tu vas enfanter d'un fils. Tu lui donneras le nom d'Ishmaël, car JHVH a eu connaissance de ton humiliation.

12. Cet homme ressemblera à un âne sauvage, sa main partout, et toute main contre lui. Et il demeurera face à tous ses frères. »

13. Alors, elle proclama le nom de JHVH qui lui avait parlé. « Tu es le Dieu qui m'a vue ... » dit-elle « ... j'ai vu plus ici que je ne verrai par la suite. »

14. Aussi a-t-on appelé ce puits « Le Vivant qui me voit », c'est ici, entre Kadesh et Bered.

15. Ensuite, Hagar enfanta un fils pour Abram, et Abram appela son fils du nom d'Ishmaël. C'est celui que Hagar enfanta.

16. Abram avait quatre-vingt-six ans quand Hagar enfanta un fils pour Abram : Ishmaël.