Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



La perversion des Amorites

« A la quatrième génération, ils reviendront ici,

car la perversion des Amorites

n'aura pas été payée de retour avant cela. »

(Genèse 15.16)

La perversion

« A la quatrième génération ... »

La notion de génération dans la Bible est très variable.

Dans le cas présent, si l'on se réfère au verset 13 où Abram apprend que ses descendants passeront 400 ans sur une terre étrangère (l'Egypte), il faut en déduire que chaque génération est comptée pour 100 années.

Ceci peut surprendre, mais aussi s'expliquer par le fait que les patriarches avaient une longévité et une vitalité sans rapport avec ce que nous connaissons.

Abram avait 100 ans à la naissance de son fils Isaac (Genèse 21.5), donc, entre eux deux, le temps d'une génération : c'est un siècle !

Et Abram est mort à l'âge de 175 ans (Genèse 25.7).

Au terme de 400 ans, le peuple hébreu héritera de la Terre promise.

Pourquoi attendre si longtemps ?

Parce qu'il faut que les populations qui occupent la terre de Canaan, désignée ici par le terme Amorites, aient atteint le comble de la perversion.

Dieu est patient, il ne retire pas une terre à un peuple, ou un bien quelconque, pour la redonner à un autre peuple.

Il faut avant cela que celui qui est déshérité ait démontré qu'il ne mérite pas ce que Dieu lui avait remis.

Car lorsque le temps du jugement sera venu, les uns comme les autres seront jugés ... « en fonction de leurs œuvres. » (Apocalypse 20.12)

Alors chacun sera « payé de retour », c'est-à-dire que nous recevrons la récompense, ou le jugement, correspondant à nos actes.

Telle est la justice de Dieu, mise en œuvre du jour où l'homme et la femme ont choisi de transgresser le commandement divin :

« Mais l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas ! » (Genèse 2.17)

La connaissance du bien et du mal, ce peut être pour le meilleur, comme pour le pire.

Car la fragilité mentale de l'être humain ne lui permet pas toujours de discerner ce qui est bien de ce qui est mal.

Et quand un individu, voire toute une population, dérive dans les voies du Malin, la perversion s'installe et s'amplifie.

Nous atteignons alors une situation d'extrême perversion illustrée par ce propos de Michel Tournier :

"La perversion, ça consiste à retourner toutes les valeurs et à appeler mal ce qui est bien ou noir ce qui est blanc."

Tel était probablement le cas des Amorites, bien que la Bible n'énumère pas les détails de leur perversion.

< < < Retour au sommaire < < < 118-GEN 15.16 > > > L'alliance par le feu > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 15 ~ Versets 15.1 à 15.21
1. Après tout ceci, JHVH s'adressa en ces mots à Abram au cours d'une vision et lui dit : « Tu ne dois pas être craintif, Abram, je te protège, ta récompense sera infiniment accrue. »

2. Abram répondit : « JHVH, mon Adonaï, que me donneras-tu ? Je vais partir sans héritier, et le fils qui gère ma maison c'est Eliézer, de Damas. »

3. Puis Abram dit : « Voici ! Tu ne m'as pas donné de semence. Et voilà ! Le fils qui gère ma maison en héritera. »

4. C'est alors que JHVH s'adressa à lui en ces mots : « Ce n'est pas lui qui héritera de toi, mais en vérité c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. »

5. Il le conduisit dehors et lui dit : « Regarde, s'il te plaît, l'espace des cieux ! Compte les étoiles si tu es capable de les compter ! » Et il lui dit : « Telle sera ta semence. »

6. Il crut JHVH et cela lui fut compté comme justification.

7. Il lui dit encore : « C'est moi, JHVH, qui t'ai conduit depuis Ur des Chaldéens pour te donner cette terre en héritage. »

8. Il lui répondit : « JHVH, mon Adonaï, comment saurai-je que j'en hériterai ? »

9. Il lui dit : « Prends pour Moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et un oisillon. »

10. Il Lui procura tous, les partagea par le milieu et plaça chaque partie face à son homologue, et il ne partagea pas les oiseaux.

11. Des oiseaux de proie descendirent sur les cadavres et Abram les renvoya.

12. Quand advint le coucher du soleil, une torpeur tomba sur Abram. Alors la crainte de la ténèbre profonde tomba sur lui.

13. Il dit à Abram : « Sache ce que tu dois savoir : ta semence ira séjourner sur une terre qui n'est pas la vôtre. Ils y seront asservis, ils seront humiliés pendant quatre cent ans.

14. Mais la nation qui les aura asservis, je la jugerai. Ensuite, ils sortiront avec de grands biens.

15. Quant à toi, tu rejoindras tes pères en paix, tu seras enterré après une bonne vieillesse.

16. A la quatrième génération, ils reviendront ici, car la perversion des Amorites n'aura pas été payée de retour avant cela. »

17. Puis le soleil se coucha et vint le crépuscule. Et voici : comme un four fumant, une torche de feu qui passa entre les morceaux !

18. En ce jour, JHVH coupa l'alliance avec Abram en disant : « Je donne à ta semence cette terre, celle-ci, depuis le fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, le fleuve Euphrate :

19. la Kénite, la Kenizzite, la Kadmonite,

20. la Hittite, la Perizzite, la Refaïte,

21. l'Amorite, la Cananéenne, la Girgashite et la Jébusite. »