Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Le don de Dieu

« Toute cette terre que tu vois, je te la donne

et à ta semence, pour toujours. »

(Genèse 13.15)

La terre promise


« ... et à ta semence, pour toujours. »

La semence, dans le monde agricole, ce sont les graines que l'on sème.

La société où vivait Abram était essentiellement rurale et le terme de "semence" s'employait à la fois pour les plantes, les espèces animales, et les être humains.

La "semence d'Abram" annonce sa descendance qui va hériter "pour toujours" de la Terre promise : le territoire de Canaan.

A qui est destiné ce don de Dieu, cette Terre promise ?

Qui seront les légitimes héritiers, successeurs d'Abram ?

D'abord Isaac, le fils d'Abram :

« Séjourne dans ce pays-ci : je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta semence, et je tiendrai le serment que j'ai fait à Abraham, ton père. » (Genèse 26.3)

Ensuite à Jabob, le fils d'Isaac :

« Je suis JHVH, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta semence. » (Genèse 28.13)

Ensuite à Israël, qui fut le nom donné à Jacob par JHVH :

« Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël. » (Genèse 32.28)

« Eretz Israël » était né, la Terre d'Israël était née.

Le sionisme était né !

De nos jours, les revendications territoriales des Juifs sur Israël, ancien territoire de Canaan qui fut donné par Dieu à la semence d'Abram par Isaac et Jacob, peuvent paraître dépassées.

Mais elles sont inscrites dans le cœur de la plupart des Juifs.

Le sang de « Eretz Israël » coule dans leurs veines et ceci est incompréhensible à bon nombre de nos contemporains qui ignorent, ou contestent, le fait que la Terre de Canaan soit un don de Dieu pour les Juifs.

Même dans les milieux chrétiens, bien que la Bible atteste que le territoire de Canaan soit un don de Dieu envers la descendance d'Abram, donc le peuple d'Israël, des voix peuvent s'élèver pour remettre en cause ce qui fut donné à Israël "pour toujours".

Pourtant, le Nouveau Testament proclame :

« Car les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables. » (Romains 11.29)

Si l'appel que Dieu fit à Abram (Genèse 12.1) est irrévocable, si le don de Canaan est irrévocable, à moins de contester la volonté de Dieu, Israël est et demeure la Terre promise aux Juifs.

< < < Retour au sommaire < < < 103-GEN 13.15 > > > La poussière de la Terre > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 13 ~ Versets 13.1 à 13.18
1. Abram remonta d'Egypte vers le Négueb, lui, sa femme, et tout ce qu'il avait. Loth était avec lui.

2. Abram était très chargé en bétail, en argent et en or.

3. Puis il alla progressivement du Négueb jusqu'à Bethel, jusqu'au lieu où il avait planté sa tente. Au début, il avait campé entre Bethel et Aï.

4. Sur le lieu où il avait dressé un autel, en premier, Abram proclama le nom de JHVH.

5. Pour sa part, Loth qui allait avec Abram, avait du bétail, des troupeaux, des tentes.

6. Cette terre ne pouvait les accueillir simultanément, car ils avaient de nombreux biens et n'étaient donc pas en mesure d'habiter ensemble.

7. Il y eut un conflit entre les bergers du cheptel d'Abram et les bergers du cheptel de Loth. Cananéen et Perizzite habitaient alors le pays.

8. Abram dit à Loth : « Non ! Il ne doit pas y avoir de conflit entre moi et toi, entre mes bergers et tes bergers, nous ne sommes que des frères mortels.

9. Toute la terre n'est-elle pas devant tes yeux ? S'il te plait, sépare-toi de moi ! Si c'est à gauche, j'irai à droite. Si c'est à droite, j'irai à gauche. »

10. Loth leva les yeux et vit tout le bassin du Jourdain dont les versants étaient entièrement irrigués. Avant que JHVH anéantisse Sodome et Gomorrhe, c'était comme un jardin de JHVH jusqu'à Zoar, comme la terre d'Egypte.

11. Loth choisit pour lui tout le bassin du Jourdain. Loth se déplaça à l'est et ils se séparèrent, l'homme de son frère.

12. Abram habita en terre de Canaan et Loth habita dans les villes du bassin. Il dressa ses tentes jusqu'à Sodome.

13. Les gens de Sodome étaient extrêmement malfaisants et immondes devant JHVH.

14. JHVH dit à Abram après qu'il se soit séparé de Loth : « S'il te plaît, lève les yeux et regarde ! De l'endroit où tu es, vers le nord, vers le Négueb, vers l'est et vers la mer.

15. Toute cette terre que tu vois, je te la donne et à ta semence, pour toujours.

16. Et je plante ta semence comme poussière de terre. Si l'homme était capable de compter la poussière de la terre, il pourrait en outre compter ta semence.

17. Lève-toi ! Marche sur cette terre ! Dans sa longueur, dans sa largeur, car je te la donne. »

18. Abram prit ses tentes et vint habiter aux chênes de Mamré, qui sont à Hébron, et il bâtit là un autel pour JHVH.