Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Conflit territorial.


« Il y eut un conflit entre les bergers du cheptel

d'Abram et les bergers du cheptel de Loth.

Cananéen et Perizzite habitaient alors le pays. »

(Genèse 13.7)

Conflit territorial


Que s'est-il passé entre les bergers d'Abram et ceux de Loth ?

« Abram était très chargé en bétail, en argent et en or. » (Genèse 13.2)

Loth n'était pas non plus démuni :

« Pour sa part, Loth qui allait avec Abram, avait du bétail, des troupeaux, des tentes. » (Genèse 13.5)

L'un comme l'autre avaient accru leurs cheptels en Egypte et, très logiquement, soudés par l'esprit de famille qui les unissait, ils se sont établis ensemble lors de leur retour en terre de Canaan.

Cette solidarité était d'autant plus nécessaire que les peuples habitant Canaan pouvaient se révéler hostiles :

« Cananéen et Perizzite habitaient alors le pays. » (Genèse 13.7)

Mais le territoire qu'ils occupent n'est pas suffisant pour leurs troupeaux.

L'espace vital est insuffisant ...

L’espace vital est l'espace nécessaire à la survie d'un individu ou d'un groupe d'individus.

Lorsqu'un animal ou un homme voit son espace vital diminuer au-delà d'une certaine valeur apparaissent des problèmes de survie et de conflit potentiel.

Il y a modification des relations et des réactions entre ces êtres.

Cela peut se concrétiser par l'apparition d'agressivité ou de rejet.

De tous temps, des conflits territoriaux sont nés de telles situations.

Une situation locale peut dégénérer, s'amplifier, et conduire à des affrontements meurtriers.

Plus communément, le ressentiment des uns envers les autres, souvent réciproque, s'accompagnera d'un sentiment identitaire qui pousse au rejet de celui ou de celle qui n'appartient pas à la même tribu, au même peuple.

Dans le cas présent, la situation n'a pas dégénéré car Abram et Loth se sont entendus pour s'écarter suffisamment afin que leurs troupeaux puissent chacun disposer d'un espace vital suffisant.

Car nous avons affaire ici à deux individus bien intentionnés

Mais ce n'est pas toujours le cas ...

« Toute la terre n'est-elle pas devant tes yeux ? » (Genèse 13.9)

Un autre facteur vient faciliter la séparation : l'espace disponible !

Ces évènements se produisent à une époque où la terre était peu peuplée, offrant aux tribus nomades des possibilités multiples de migrations, ou de fixation sur un territoire.

De nos jours, il n'en va plus de même.

De nombreux territoires sont surpeuplés, surexploités, et notre Terre peut difficilement répondre aux besoins de tous.

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même ! »

Cet enseignement qui apparaît pour la première fois dans le Livre du Lévitique (19.18) fait partie des thèmes chers à Jésus et aux premiers chrétiens puisqu'il est cité six fois dans le Nouveau Testament.

Ce pilier de la foi chrétienne doit nous inciter, en cas de conflit potentiel, à réfléchir avant de nous engager plus avant.

Si je dois aimer mon prochain comme moi-même, n'est-il pas légitime de chercher une solution amiable, comme le fit Abram, avant de s'égarer dans l'hostilité ?

< < < Retour au sommaire < < < 100-GEN 13.7 > > > Des frères mortels > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 13 ~ Versets 13.1 à 13.18
1. Abram remonta d'Egypte vers le Négueb, lui, sa femme, et tout ce qu'il avait. Loth était avec lui.

2. Abram était très chargé en bétail, en argent et en or.

3. Puis il alla progressivement du Négueb jusqu'à Bethel, jusqu'au lieu où il avait planté sa tente. Au début, il avait campé entre Bethel et Aï.

4. Sur le lieu où il avait dressé un autel, en premier, Abram proclama le nom de JHVH.

5. Pour sa part, Loth qui allait avec Abram, avait du bétail, des troupeaux, des tentes.

6. Cette terre ne pouvait les accueillir simultanément, car ils avaient de nombreux biens et n'étaient donc pas en mesure d'habiter ensemble.

7. Il y eut un conflit entre les bergers du cheptel d'Abram et les bergers du cheptel de Loth. Cananéen et Perizzite habitaient alors le pays.

8. Abram dit à Loth : « Non ! Il ne doit pas y avoir de conflit entre moi et toi, entre mes bergers et tes bergers, nous ne sommes que des frères mortels.

9. Toute la terre n'est-elle pas devant tes yeux ? S'il te plait, sépare-toi de moi ! Si c'est à gauche, j'irai à droite. Si c'est à droite, j'irai à gauche. »

10. Loth leva les yeux et vit tout le bassin du Jourdain dont les versants étaient entièrement irrigués. Avant que JHVH anéantisse Sodome et Gomorrhe, c'était comme un jardin de JHVH jusqu'à Zoar, comme la terre d'Egypte.

11. Loth choisit pour lui tout le bassin du Jourdain. Loth se déplaça à l'est et ils se séparèrent, l'homme de son frère.

12. Abram habita en terre de Canaan et Loth habita dans les villes du bassin. Il dressa ses tentes jusqu'à Sodome.

13. Les gens de Sodome étaient extrêmement malfaisants et immondes devant JHVH.

14. JHVH dit à Abram après qu'il se soit séparé de Loth : « S'il te plaît, lève les yeux et regarde ! De l'endroit où tu es, vers le nord, vers le Négueb, vers l'est et vers la mer.

15. Toute cette terre que tu vois, je te la donne et à ta semence, pour toujours.

16. Et je plante ta semence comme poussière de terre. Si l'homme était capable de compter la poussière de la terre, il pourrait en outre compter ta semence.

17. Lève-toi ! Marche sur cette terre ! Dans sa longueur, dans sa largeur, car je te la donne. »

18. Abram prit ses tentes et vint habiter aux chênes de Mamré, qui sont à Hébron, et il bâtit là un autel pour JHVH.