Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



L'arbre de vie

« Fructifiez ! Multipliez !

Remplissez la terre et maîtrisez-la ! »

(Genèse 1.28)

L'arbre de vie : soyez féconds et prolifiques


Fructifiez !

Donnez du fruit comme un arbre qui transmet la vie !

Tel est le premier commandement de Dieu à l'humanité.

L'arbre de vie est mentionné pour la première fois au chapitre 2, verset 9 de la Genèse ... au pluriel !

« JHVH Elohim fit germer du sol des arbres de toute espèce, agréables à la vue et bons comme nourriture, et l'arbre des vies au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. »

Implicitement, l'arbre des vies est donc présent avec cette merveilleuse faculté d'offrir aux humains (autant de vies potentielles que d'humains) la vie éternelle à laquelle Dieu fait référence en Genèse 3.22.

« Voici que l'humain est devenu comme l'un de nous par la connaissance du bien et du mal.

Maintenant, il est à craindre qu'il tende sa main pour prendre aussi de l'arbre des vies, en mange et vive à jamais. »

Au milieu du jardin d'Eden, à côté de l'arbre des vies se tenait un arbre de mort : celui de la connnaissance du bien et du mal.

L'homme avait pourtant été mis en garde en ces termes :

« Tu pourras manger de tous les arbres du jardin mangeables.

Mais l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas !

Ce jour où tu en mangeras, c'est la mort : tu mourras ! » (Genèse 2.16-17)

L'histoire bien connue de la désobéissance du premier couple humain se reproduit chaque jour dans la vie de tout être humain dès son plus jeune âge.

N'importe quel enfant est tenté de toucher à ce qui est déconseillé.

Arrivés à l'adolescence puis à l'âge adulte, dans quels termes l'homme ou la femme vont-ils se soumettre à ce premier commandement qui fut donné à l'humanité ?

« Fructifiez ! Multipliez ! »

La première directive de Dieu aux hommes vise à associer l'humanité à Son plan de vie par la fécondité.

Ainsi, le couple hétérosexuel sera un arbre de vie porteur de fruits.

De tous temps, des êtres humains sont devenus des arbres morts.

Préférences sexuelles personnelles ou héritages culturels divers ont conduit bien des humains à se détourner du premier commandement de Dieu, fondement de l'hétérosexualité.

Ce faisant, ils ne peuvent ou ne veulent porter de fruit.

Si tous les êtres humains fonctionnaient ainsi, l'humanité se serait éteinte.

Lorqu'il s'est adressé aux éléments minéraux, végétaux, animaux : « Elohim dit ... »

Il a mis en œuvre un processus qui devait fonctionner sans avoir besoin de la collaboration des acteurs.

S'adressant à l'homme et à la femme : « Elohim LEUR dit ... »

L'humanité porte ainsi la responsabilité de sa croissance.

Mais pas n'importe quelle croissance ...

Il y a une vingtaine d'années, le professeur Pierre Chaunu évaluait dans un de ses ouvrages à 80 milliards le nombre d'êtres humains ayant vécu sur la terre. D'autres démographes estiment que le nombre d'êtres humains ayant existé dépasse 100 milliards.

Combien seraient en vie ... si personne n'était mort conformément au plan initial du Créateur ?

Combien aurait-il fallu d'existences pour "remplir la terre" dans une société humaine qui, initialement, devait s'accroître en respectant un régime herbivore ?

« Voici ! Je vous donne tout herbage portant de la semence sur les faces de la terre entière, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : ce sera votre nourriture. » (Genèse 1.29)

Dans l'incapacité de fournir la moindre évaluation, il faut toutefois souligner que les capacités alimentaires de notre planète seraient bien supérieures si les humains et tous les animaux étaient herbivores.

En effet, le régime carnivore est une source de gaspillage calorique qui contribue à la famine de milliards d'individus.

Pour produire une calorie de protéine animale destinée à notre alimentation, il faut sept calories de matière végétale !

C'est la voie de la "croissance" au mépris du plan intial de Dieu.

La terre est-elle "remplie" avec plus de 7 milliards d'êtres humains dont une minorité contribue à affamer la majorité ?

Si elle ne l'est pas, cela ne saurait tarder car on peut difficilement envisager que la situation continue de se dégrader.

Les humains n'ont pas reçu le pouvoir de rendre notre planète extensible.

Aussi, le temps est proche où le Seigneur considèrera que Son premier commandement est arrivé à son terme ...

Que se passera t-il ensuite ?

« Alors je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. Car le premier ciel et la première terre avaient disparu et il n'y avait plus de mer. » (Apocalypse 21.1)

Cette terre nouvelle rappelle la première Création qui avait été faite pour l'homme.

« Au milieu de la place de la cité, et de chaque côté du fleuve, un arbre de vie fructifie douze fois par an, chaque mois il donne son fruit et son feuillage sert à la guérison des nations. » (Apocalypse 22.2)

Chacun pourra y savourer le fruit de l'arbre des vies et proclamer avec Son créateur :

« Voici, c'était très bon ! » (Genèse 1.31)

< < < Retour au sommaire < < < 17-GEN 1.28 > > > La fidélité > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 1 ~ Versets 1.1 à 1.31
1. En un commencement, Elohim créa les cieux et la terre.

2. La terre était un tohu-bohu et la ténèbre sur les faces de l’abîme ; l’esprit d'Elohim se mouvait sur les faces des eaux.

3. Elohim dit : « Que la lumière soit ! » Et la lumière fut.

4. Elohim vit que la lumière était bonne. Elohim sépara la lumière de la ténèbre.

5. Elohim appela la lumière « Jour », et il appela la ténèbre « Nuit ». Il y eut un soir, et il y eut un matin : premier jour.

6. Elohim dit : « Qu’il y ait un firmament entre les eaux, et qu’il sépare les eaux d’entre les eaux. »

7. Elohim fit le firmament, et il sépara les eaux qui sont sous le firmament des eaux qui sont au-dessus du firmament. Et il en fut ainsi.

8. Elohim appela le firmament « Cieux ». Il y eut un soir, et il y eut un matin : deuxième jour.

9. Elohim dit : « Que les eaux qui sont au-dessous des cieux se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. » Et il en fut ainsi.

10. Elohim appela le sec « Terre », et il appela la confluence des eaux « Mers ». Elohim vit que c'était bon.

11. Elohim dit : « Que la terre produise de la végétation, de l’herbage portant semence, et selon l'espèce, des arbres donnant du fruit et ayant leur semence en eux, sur la terre. » Et il en fut ainsi.

12. La terre produisit de la végétation, de l’herbage portant semence, selon l'espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant leur semence en eux, selon l'espèce. Elohim vit que c'était bon.

13. Il y eut un soir, et il y eut un matin : troisième jour.

14. Elohim dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament des cieux, pour séparer le jour de la nuit ; et qu'ils deviennent des signes pour les fêtes, les jours et les années.

15. Qu’ils servent de luminaires au firmament des cieux pour éclairer la terre. » Et il en fut ainsi.

16. Elohim fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour réguler le jour, et le petit luminaire pour réguler la nuit, et les étoiles.

17. Elohim les distribua au firmament des cieux pour éclairer la terre.

18. Et ils régulent le jour et la nuit, et séparent la lumière de la ténèbre. Elohim vit que c'était bon.

19. Il y eut un soir, et il y eut un matin : quatrième jour.

20. Elohim dit : « Que les eaux foisonnent en abondance d'êtres vivants, que l'oiseau vole au-dessus de la terre sur les faces du firmament céleste. »

21. Elohim créa les grands monstres et toute sorte d'êtres vivants qui se meuvent, qui foisonnent dans les eaux selon leur espèce ; et tout oiseau ailé selon son espèce. Elohim vit que c'était bon.

22. Elohim les bénit en disant : « Fructifiez ! Multipliez ! Remplissez les eaux des mers ! Et que l'oiseau se multiplie sur la terre. »

23. Il y eut un soir, et il y eut un matin : cinquième jour.

24. Elohim dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce, du bétail, des rampants, et toute sorte d'animal terrestre. » Et il en fut ainsi.

25. Elohim fit tout animal terrestre selon son espèce, le bétail selon son espèce, et tout rampant sur la terre selon son espèce. Elohim vit que c'était bon.

26. Elohim dit : « Nous allons faire l’humain selon notre image, selon notre ressemblance. Et il dominera sur le poisson de la mer, sur l'oiseau dans les cieux, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tout rampant qui se meut sur la terre. »

27. Elohim créa l’humain selon son image, Il le créa selon l’image d'Elohim, mâle et femelle Il les créa.

28. Elohim les bénit, puis Elohim leur dit : « Fructifiez ! Multipliez ! Remplissez la terre et maîtrisez-la ! Et dominez sur le poisson de la mer, sur l'oiseau dans les cieux, et sur tout animal qui se meut sur la terre. »

29. Elohim dit : « Voici ! Je vous donne tout herbage portant de la semence sur les faces de la terre entière, et tout arbre dont le fruit porte sa semence  : ce sera votre nourriture.

30. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau dans les cieux, à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi le souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. » Et il en fut ainsi.

31. Elohim vit tout ce qu’il avait fait et voici, c'était très bon ! Il y eut un soir, et il y eut un matin : sixième jour.