Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Le deuil d'Abraham

« Sarah mourut à Kiriath Arba,

c'est-à-dire Hébron, en terre de Canaan,

et Abraham vint se lamenter pour Sarah et la pleurer. »

(Genèse 23.2)

Hébron

Abraham avait dix ans de plus que Sarah.

C'était sa demi-sœur (Genèse 20.12), ils avaient le même père (Térah), mais celui-ci avait eu au moins deux épouses.

Abram avait donc dix ans lorsque celle que l'on appela d'abord Saraï est née sous le même toit que lui.

Il va vivre cent vingt-sept ans à ses côtés, dont probablement plus de cent ans comme son époux.

On connaît les noces d'or (50 ans de mariage) ; les noces de diamant (60 ans) ; de platine (70 ans) ou de chêne (80 ans) ... mais aucun couple ordinaire n'est allé au-delà.

Abraham et Sarah l'ont probablement fait !

La peine qu'il a pu ressentir au départ de son épouse est à la mesure de la vie qu'ils passèrent côte à côte.

Leur vie commune fut longue ... le deuil d'Abraham le sera aussi.

Car pour ne pas oublier son épouse, Abraham choisit un terrain proche de son lieu de résidence, à Macpéla, face à Mamré.

Tel fut le but de sa démarche lorsqu'il alla voir les fils de Heth pour leur demander un terrain :

« Donnez-moi une propriété funéraire parmi vous et j'enterrerai ma défunte près de moi. » (verset 4)

Le lieu de la sépulture se trouvant ainsi à proximité de l'endroit où il résidait, il pourrait venir se recueillir comme le font beaucoup de veufs.

La Bible nous dit que Sarah mourut à Kiriath Arba (Hébron) et la caverne de Macpéla se trouve aussi à proximité d'Hébron (verset 19).

Hébron est une des plus anciennes cités du Proche-Orient qui soit encore habitée.

Le nom hébreu Hévron, comme le nom arabe Al-Khalil donné par la suite à cette cité, signifient tous deux "l'Ami", en référence à Abraham, Ami de Dieu.

Une cité importante existait avant Abraham, entourée de murailles et détruite vers 2300 avant Jésus Christ.

La cité qui sera ensuite reconstruite par les Cananéens sera encore plus grande et plus imposante que la précédente.

Nous ignorons précisément quel était l'état des lieux à l'époque d'Abraham, probablement entre la première cité détruite et avant sa reconstruction.

Mais c'est bien avec les occupants des lieux, les Cananéens, qu'Abraham va devoir négocier l'acquisition d'un terrain pour ensevelir Sarah.

Le propriétaire, Ephron, le cèdera pour 400 pièces d'argent, ou "sicles", qu'il fallait peser comme le fit Abraham (verset 16) car le sicle était une unité de mesure qui correspondait à une certaine quantité d'orge qui pouvait être variable.

Il serait donc difficile d'estimer ce que pouvait représenter la valeur du terrain acheté par Abraham.

Mais qu'importe, celui-ci était prêt à payer ce qu'on lui demanderait.

Celle qui était ainsi inhumée par Abraham n'était-elle pas une princesse ?

Abraham fut appelé le Père des croyants.

En ce cas, en enterrant Sarah, sa princesse, n'est-ce pas la Mère des croyants qui s'en allait, elle dont Elohim avait dit :

« Je la bénis, et je vais lui donner un fils pour toi, oui je la bénis, et d'elle seront issues des nations, des rois de peuples sortiront d'elle. » (Genèse 17.16)

< < < Retour au sommaire < < < 170-GEN 23.2 > > > Mon Adonaï > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 23 ~ Versets 23.1 à 23.20
1. La vie de Sarah dura cent vingt-sept ans, telles furent les années de Sarah.

2. Sarah mourut à Kiriath Arba, c'est-à-dire Hébron, en terre de Canaan, et Abraham vint se lamenter pour Sarah et la pleurer.

3. Abraham se releva au-dessus de sa défunte puis alla parler aux fils de Heth pour leur dire :

4. « Je séjourne en visiteur parmi vous. Donnez-moi une propriété funéraire parmi vous et j'enterrerai ma défunte près de moi. »

5. Les fils de Heth répondirent à Abraham en lui disant :

6. « Ecoute-nous ! Mon Adonaï, prince d'Elohim au milieu de nous, enterre ta défunte dans une de nos tombes selon ton choix ! Aucun homme parmi nous ne refusera son tombeau pour que toi tu enterres ta défunte. »

7. Abraham se leva et s'inclina devant le peuple de ce territoire : les fils de Heth.

8. Alors il leur parla en leur disant : « Si vous avez à l'esprit que j'enterre ma défunte près de moi, écoutez-moi ! Et intercédez pour moi auprès d'Ephron, fils de Zohar !

9. Et il me donnera la caverne de Macpéla qui est à lui, qui se trouve à l'extrémité de son champ, contre sa pleine valeur en argent. Il me la donnera au milieu de vous comme propriété funéraire. »

10. Ephron était assis parmi les fils de Heth. Ephron le Hittite répondit à Abraham. Les fils de Heth, et tous ceux qui avaient franchi la porte de sa ville, l'entendirent qui disait :

11. « Non, mon Adonaï, écoute-moi ! Le champ, je te le donne. Et la caverne qui s'y trouve, je te la donne. Aux yeux des fils de mon peuple, je te la donne. Enterre ta défunte ! »

12. Abraham s'inclina face au peuple de ce territoire.

13. Puis il s'adressa à Ephron, et le peuple de cette terre l'entendit qui disait : « Si tu voulais bien m'écouter. Je te donne l'argent du champ, accepte-le de moi ! Ensuite, j'enterrerai ma défunte. »

14. Ephron répondit à Abraham en lui disant :

15. « Mon Adonaï, écoute-moi ! Qu'est-ce qu'une terre de quatre cents pièces d'argent entre toi et moi ? Enterre-la ta défunte ! »

16. Abraham comprit Ephron, aussi Abraham pesa pour Ephron l'argent que celui-ci avait évoqué aux oreilles des fils d'Heth : quatre cent pièces d'argent au cours du marché.

17. Il fut ainsi conclu que le champ d'Ephron qui est à Macpéla, en face de Mamré, le champ et la caverne qui s'y trouve, ainsi que tout arbre du champ et en limite tout autour,

18. soit acquis par Abraham aux yeux des fils d'Heth et de tous ceux qui avaient franchi la porte de sa ville.

19. Après ceci, Abraham enterra Sarah son épouse dans la caverne du champ de Macpéla, face à Mamré, c'est-à-dire Hébron, en terre de Canaan.

20. C'est ainsi qu'il fut confirmé devant les fils d'Heth que le champ, et la caverne qui s'y trouve, sont possession funéraire d'Abraham.