Livre de LA GENESE ... Etudes et commentaires de la Bible



Béthel


« Puis il s'éloigna de là, vers la montagne, à l'est de Bethel.

Il planta sa tente entre Bethel, vers la mer, et Aï, à l'est.


Et là, il bâtit un autel à JHVH

et proclama le nom de JHVH. »

(Genèse 12.8)

Béthel


Poursuivant sa route vers le sud, Abram arrive du côté de Béthel, à une dizaine de kilomètres au nord de Jérusalem.

Nous apprenons par la suite (Genèse 28.19) que ce fut Jacob qui nomma ce lieu Bethel, c'est-à-dire Maison de Dieu car la ville se nommait auparavant Louz.

Y avait-il seulement une ville au temps d'Abram ?

Car le lieu où il s'arrête, probablement le même que celui qui sera désigné par Jacob, semble situé dans la nature, entre Béthel et Aï.

Abram s'y installe, il bâtit un autel et proclame le nom de JHVH.

Pourquoi à cet endroit ?

Abram a-t-il pressenti que Jacob, bien plus tard, aura au cours d'un songe une expérience spirituelle qui le poussera à s'exclamer :

« Vraiment, c'est JHVH qui est ici et je ne le savais pas ! » (Genèse 28.16)

Abram, lui, sait que JHVH est présent ... et il proclame son nom.

« Tu ne prendras point le nom de JHVH, ton Dieu, en vain ; car JHVH ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. » (Exode 20.7)

Abram ne connaissait pas ce commandement qui sera donné à Moïse bien des siècles plus tard.

Mais Abram n'avait rien à redouter, car ce n'est pas en vain qu'il a proclamé le nom de JHVH.

C'est par la foi ... et non à tort et à travers comme cela se fait bien souvent au détour d'une conversation :

"Je prends Dieu à témoin ..."

Témoin de tout et de n'importe quoi ... mais pas toujours témoin de la vérité vu le nombre de menteurs qui ont prétendu prendre Dieu à témoin.

« Et moi, je prends Dieu à témoin sur ma vie, que c’est pour vous ménager que je ne suis pas venu à Corinthe. » (2 Corinthiens 1.23)

L'apôtre Paul prenait-il un risque en parlant de la sorte ?

Non, car Dieu aurait pu témoigner qu'il disait la vérité.

Pourtant Paul, suivant la tradition du Judaïsme dans laquelle il avait grandi, n'aurait probablement pas proclamé le nom de JHVH comme le fit Abram car les rabbins l'interdisait depuis plusieurs siècles.

Et cette tradition s'est maintenue de nos jours au sein du Judaïsme.

Indépendamment de la tradition, le respect du Nom de Dieu mérite bien que celui-ci ne soit pas invoqué dans n'importe quelles circonstances.

Il ne s'agit pas d'édicter un interdit, car la voie de l'Esprit peut aussi nous pousser un jour, comme Abram, à proclamer le nom de JHVH.

Et qui sait, puisque plus personne ne sait comment ce nom pouvait se prononcer, peut-être la voie de l'Esprit nous fera parler comme Abram ...

« Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement ;

Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de JHVH t'accompagnera. » (Esaïe 58.8)

< < < Retour au sommaire < < < 95-GEN 12.8 > > > Le sacrifice de Saraï > > >


Traduction interlinéaire
de la Genèse

Chapitre 12 ~ Versets 12.1 à 12.20
1. JHVH dit à Abram : « Va-t'en ! De ta terre, de ta famille, de la maison de ton père, vers la terre que je te montrerai.

2. Je ferai de toi une grande nation. Je te bénirai. Je ferai grandir ton nom. Sois une bénédiction !

3. Je bénirai ceux qui te béniront. Celui qui te portera ombrage, je le maudirai. En toi, toutes les familles de la Terre sont bénies. »

4. Alors Abram partit, comme JHVH le lui avait dit. Il partit avec Loth. Abram était un fils âgé de soixante-quinze ans quand il s'en alla de Hâran.

5. Abram prit Saraï, sa femme, et Loth, le fils de son frère, ainsi que tous les biens qu'ils avaient, avec les êtres vivants élevés en Hâran. Ils s'éloignèrent pour se rendre du côté de la terre de Canaan et arrivèrent en terre de Canaan.

6. Abram traversa le territoire jusqu'à Sichem, jusqu'au chêne de Moreh. Le Cananéen était alors sur cette terre.

7. Apparaissant à Abram, JHVH dit : « Je donnerai cette terre à ta semence. » Et là, il bâtit un autel à JHVH qui lui était apparu.

8. Puis il s'éloigna de là, vers la montagne, à l'est de Bethel. Il planta sa tente entre Bethel, vers la mer, et Aï, à l'est. Et là, il bâtit un autel à JHVH et proclama le nom de JHVH.

9. Abram repartit, allant plus avant vers le Négueb.

10. La famine sévit dans le pays et Abram descendit en Egypte pour y séjourner car la famine pesait sur le pays.

11. Comme il était proche de l'Egypte, il dit à Saraï, sa femme : « Ecoute, s'il te plait. Je sais que tu es une femme de belle apparence.

12. Il adviendra, quand les Egyptiens te verront, qu'ils diront que tu es ma femme. Ils me tueront et te garderont en vie.

13. Dis, s'il te plait, que tu es ma sœur. Ainsi, ils seront bon avec moi à cause de toi, et mon âme vivra grâce à toi. »

14. En effet, quand Abram entra en Egypte, les Egyptiens virent que la femme était très belle.

15. Des dignitaires de Pharaon la virent et la louèrent à Pharaon. La femme fut prise dans la maison de Pharaon.

16. Abram était bien traité à cause d'elle. Il reçut un cheptel, du bétail, ânes et serviteurs, servantes et ânesses, des chameaux.

17. JHVH frappa Pharaon de grands maux, ainsi que sa maison, du fait de Saraï, la femme d'Abram.

18. Pharaon appela Abram et lui dit : « Quoi ? Que m'as-tu fait ? Tu ne m'as pas dit qu'elle était ta femme !

19. Pourquoi ? Tu as dit qu'elle était ta sœur et je l'ai prise pour femme et maintenant : regarde ! Prends ta femme, et va-t'en ! »

20. Pharaon donna des instructions à ses gens, et ils furent renvoyés, lui, sa femme, et tout ce qu'il avait.